Histoire vécue Psychologie > Gérer ses émotions      (106 témoignages)

Suiv.

guérie d'une dépendance affective

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes 27 ans
Mail  
| 4322 lectures | ratingStar_237_1ratingStar_237_2ratingStar_237_3ratingStar_237_4

Alors… Ce qui compte dans ma vie à moi, ce n'est pas mon travail, ce n'est pas la position sociale, ce n'est pas la réussite… Mais l'amour.

Pour moi c'est l'amour qui fait la vie, et une vie sans amour ça n'a pas de sens.

J'ai vraiment un très bon boulot dans lequel je m'épanouis VRAIMENT, je fais quelque chose qui me plaît au point de ne pas juger ce que je fais comme du "travail". Ce qui m'embête dans ma vie actuellement, c'est d'être célibataire, parce que quand j'ai fini de "travailler", qui pense à moi ? Qui me fait des câlins ? Qui m'aime ? Personne ! Je veux bien m'aimer moi-même, mais si je n'ai personne qui m'aime ça ne va pas du tout du tout.

Il y a quelques mois j'ai vécu une rupture vraiment douloureuse. Comme j'aimais fort la personne avec qui j'étais, je ne me suis consacrée exclusivement qu'à lui. Je me suis oubliée, et j'ai même mis de coté les trucs les plus importants dans ma vie.

Quand l'histoire fut finie, j'ai été dévastée. Et je crois que le mot est faible pour représenter mon état à ce moment là.

Le problème de la dépendance affective, c'est que quand l'histoire finie, tu as la sensation que TOUT est fini. Ben oui CQFD ; comme l'autre représentait ton "Tout", la totalité de ta vie et ton centre du monde, une fois parti, tu n'as plus rien.

Alors j'ai recommencé à voir un psy. Et la guérison a été TRES dure.

Je me suis mise en danger toute seule à être dépendante affective, j'ai pas mal rongé mon frein durant la relation, j'en suis ressortie épuisée, délabrée, complètement à l'Ouest. Et il n'y a qu'une chose dont je suis sûre aujourd'hui, c'est que "PLUS JAMAIS CA ! "

Je ne sais pas si on s'en sort vraiment un jour de la dépendance affective, tout ce que je sais c'est que, une fois que tu as percuté le truc, tu passes le restant de ta vie à te faire violence pour te débarrasser d'un acquis avec lequel tu marches depuis des années.

Mais le tout, c'est de s'en rendre compte, il parait.

Ca fait un peu "racontage de life", mais tout ça pour dire que oui, ça se "guérit" et on s'en sort… ]
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


237
b
Moi aussi !
56 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je me sent horriblement seul - gerer ses emotions

image

Bonjour Ptitony, Ta souffrance est palpable. Tu as raison de l'exprimer. Beaucoup de personnes sont seules. Certaines le vivent bien, d'autres non. L'idéal pour toi serait de parvenir à être heureux seul ou en couple. Pour cela, il faut s'aimer...Lire la suite

Hypersensibilite: l'etes-vous?

image

Désolé, mais je ne suis pas un guerrier, un battant. J'ai pas la force de changer le monde : j'ai même pas la force de supporter ma propre vie… La facilité du suicide et la réaction de mes proches sont aussi ce qui me retiens, mais au final...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages