Histoire vécue Psychologie > Gérer ses émotions      (106 témoignages)

Préc.

Suiv.

- SOS aliénation parentale

Témoignage d'internaute trouvé sur sos-divorce
Mail  
| 2442 lectures | ratingStar_1327_1ratingStar_1327_2ratingStar_1327_3ratingStar_1327_4

Bonjour,

Depuis quelques temps nous nous interrogeons sur la santé des enfants de mon compagnon et plus particulièrement sur la dernière qui a 10 ans, elle fait depuis quelques temps des malaises vagaux. Pendant longtemps la maman nous culpabilisait et la gamine elle-même avait l'air d'être malheureuse avec nous.

Puis on a vu la psy de la petite (son institutrice l'a envoyée vers une psy car elle a bien constaté un malaise chez elle, "elle s'éteint" comme elle le dit et je trouve ça triste ! ) qui nous a rassuré par rapport à nous et à notre rôle.

Elle nous a parlé d'aliénation parentale si vous allez sur le site : lien interdit ce lien est mis par un spameur sans notre autorisation et seras supprimé : //lineinterdit.justicepapa.com/swf/LivretAPglobal.swf.

Vous verrrez comme c'est édifiant !

Est ce que certains ont subi ce genre de chose et comment y ont-ils fait face ?

Merci de votre aide.
  Lire la suite de la discussion sur sos-divorce.org


1327
b
Moi aussi !
33 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par CLVDP | le 07/01/10 à 16:24

Bonjour, Vous n’êtes pas le seul parent privé de son enfant à la suite d’une séparation ou bien d’un divorce conflictuel.

Je travaille depuis près de 16 ans, dans cette lutte pour la reconnaissance des malversations conjugales, fausses accusations, ainsi que de la maltraitance des enfants pris en otage et victimes d’un conflit de loyauté (le père, et le moins souvent la mère sont diabolisé) mais surtout victime d’une manipulation mentale et d’un empoisonnement psychologue de la part du parent malveillant, criminel.
Il y a plus de 2 millions de sites et blogs qui dénoncent ces destructions familiales en raison des ingérences et des impostures tant de la part des avocats (qui conflictualisent les séparations) et surtout de la part des juges qui jugent sans connaître les tenants et les aboutissants des drames familiaux. La médiation, hors judiciaire (surtout pas avec des avocats) a donné de bons résultats tant pour les couples que pour les enfants.

En Belgique un juge a eu le courage, mais surtout l’honnêteté de braver la coutume qui consiste à donner tout aux mères et à broyer les pères en cas de rupture conjugale.
Ce juge a condamné une mère (qui interdisait ses enfants à voir leur père) à une peine de prison et à une forte amende. C’est pour marquer l’exemple. Cela a-t-il suffit pour mettre en garde les autres parents malfaisants ? Non !!!
Voir article :
Meurtre psychique du père envers ses enfants
http://laviedeperes.over-blog.com/article-21175873-6.html#c

En Belgique, la Loi 2006 dispose l’Hébergement Égalitaire. Mais cette loi n’est pas appliquée en raison de l’influence du féminisme radical qui entretient la guerre entre les femmes et les hommes. Ce féminisme déviant estime que les femmes sont supérieures aux hommes. Dans les faits, elles bénéficient de privilèges.
Ces féministes extrémistes estiment que l’ Hébergement Égalitaire ne peut être appliqué en cas de conflits entre les conjoints. C’est un prétexte, car, bien au contraire, cette application aplani les conflits. Les enfants étant hébergés égalitairement, ce n’est plus la mère (ou le père) qui est la TOUTE PUISSANTE qui a obtenu la garde de ses enfants, par la justice, ce qui (soit disant) est bien la preuve que les mères sont de pauvres victimes à protéger…
Il suffit de regarder en Suède, pour être convaincu du succès de cette application.
Bien sûr, la médiation familiale (hors judiciaire) grâce à une équipe pluridisciplinaire (psy, sexologue, juriste, AS,…) permet même de réconcilier les couples en détresse qui se séparent pour des futilités (La femme : « je ne suis plus amoureuse de mon mari, donc je divorce » – ou le Mari : « je suis tombé amoureux de cette femme, maintenant c’est la bonne, alors je divorce »).
En sortant de la médiation familiale, des couples s’en sont retournés bras dessus, bras dessous… ne voulant plus divorcer. Depuis une cinquantaine d’années, il existe tant de Maison de Planning Familial, que l’on se demande comment il se fait que les couples en difficulté n’y sont pas aidé ( !?!)

La France se décide, maintenant, à agir. Heureusement que les associations de parents ont trimé durant des décennies à dénoncer ces destructions massives de familles en situations de ruptures.
Espérons que la loi qui sera promulguée pour correspondra bien à la philosophie, au sens de l’esprit qui est développé ici :
« Le mouvement démocrate (MoDEM) veut « soutenir toutes les familles »
Le petit livre orange d’Arras du MoDEM baptisé « projet humaniste » fait le constat que la famille est la cellule de base de la société, quelle est le rempart qui protège de la pauvreté et de l’exclusion, et qu’elle existe aujourd’hui sous plusieurs formes, témoignant de l’évolution des mœurs et des pratiques affectives.
(…)
http://jlt-j-ltouchot.blogspot.com/2010_01_01_archive.html

Enfin, je vous conseille d’écrire une lettre recommandée, avec accusé de réception, au Ministre de la Justice, ainsi qu’aux principaux responsables de la Nation.

Bon courage, unissez vous en un collectif… et bon combat citoyen.

Le Blog La Vie de Pères – plus de 600 articles, témoignages, commentaires, photos, vidéos
Dénoncer l’industrie du conflit conjugal, prévenir tous les citoyens de ce qui les attend, proposer le rassemblement des parents violés et spoliés,…
http://laviedeperes.over-blog.com/

Par CLVDP | le 09/02/11 à 14:48

Bonjour,

Selon l’avis de la Présidente du Syndicat de la Magistrature, en France, les juges "donnent les enfants aux parents qui vont le plus favoriser les relations avec le parent séparé."
Peut-on croire une chose pareille ???

L'aliénation parentale des enfants, le point de vue de la Présidente du Syndicat de la Magistrature. Interview vidéo – audio. Interview web télévisée de la web tv http://www.tvidf.fr - Réalisation journaliste Eric Minsky-Kravetz.
http://www.achartres.com/fr/paris-autres-quartiers/175-societe/1438-lalienation-parentale-des-enfants-le-point-de-vue-de-la-presidente-du-syndicat-de-la-magistrature.html

Reportage web télévisé de 34 minutes (diffusé en 3 parties) du mardi 25 janvier 2011 à Paris de la web tv francilienne tvidf.

Avec nos compliments,

PS :
Aliénation parentale – Actions contre l’aliénation parentale – Belgique
Ce site belge « professionnel » s'adresse à toute personne, adolescents, parents et professionnels concernés de près par les séparations parentales.
Je connais bien le psychologue qui travaille sur ce sujet avec des médecins spécialistes. Bien cordialement vôtre.
http://www.separation-parentale.eu/home

Parmi les professionnels, sont concernés tous les intervenants du monde judiciaire, (de la police aux magistrats), ainsi que les intervenants du milieu psychosocial qui sont susceptibles d'intervenir dans ce type de situation.

Son objectif principal est de favoriser la réflexion et les modes d'action qui devraient optimiser les chances des ENFANTS de préserver leur vie d'enfant, leurs ressources personnelles, de garder le meilleur lien possible avec CHAQUE parent et de favoriser la meilleure collaboration parentale possible, malgré le conflit conjugal.

Par sissi04 | le 06/08/11 à 18:28

@CLVDP:

Bonjour, je suis une maman victime d'aliénation parentale, mais je viens à peine de donner un nom à tout ce que je ne comprenais pas jusqu'alors... Un jour j'ai découvert ce terme d'aliénation parentale et j'ai un peu plus saisi si je puis m'exprimer ainsi. Je suis partie dans un pays étranger et d'un commun accord avec mon ex mari lui ayant laissé mon fils âgé alors de 14 ans et scolarisé en Segpa pour toutes ces raisons je ne voulais pas imposer un changement radical dans la vie de mes enfants, ma fille venait d'avoir 18 ans et allait entreprendre des études à Lyon, elle venait de plus de trouver son petit copain...

Je ne vais pas ici raconter mon histoire, je voudrais juste dire qu'après avoir tout tenté qu'après avoir été une nouvelle fois anéantie et bien j'ai décidé de renoncer et de ne plus rien tenté, j'avais dis à mes enfants en janvier 2009 que je laissais faire le temps que je n'avais plus rien à faire et que ma porte ne leur serait jamais fermée, j'ignorais encore à ce moment là qu'en mai 2009 ils ne verraient plus non plus mes parents, leurs seuls grand-parents.... Voilà je veux juste dire qu'aujourd'hui le plus dur pour moi est de n'avoir qu'un sentiment de dégoût lorsque je pense à mes enfant, presque de la haine, cette haine que je porte très fort à leur père alors que jamais je n'ai agis pour cela, et que contrairement à lui j'ai toujours regardé plus loin que le bout de mon nez pour essayer de protéger au mieux les enfants dans une situation toujours difficile à vivre pour eux c'est évident ! j'ai conscience que tout cela ne sera pas bon pour l'avenir, cet homme a bien réussit à détruire trois vies même s'il ne le reconnait pas ...Moi je me suis battue et aujourd'hui quand je lis les écrits que j'ai précieusement conservés, tout me parle encore plus dans cet état d'aliénation, mais moi je suis une mère qui l'a été pendant 14 et 18 ans mais qui sait très bien que même cela ils ne s'en souviendront même plus... Et moi je sais que si mes enfants étaient ce jour derrière ma porte je n'aurai même pas envie de les embrasser ou de les serrer dans mes bras et c'est cela le plus dur à vivre mais ils m'ont trop fait de mal et je resterai et partirai de ce monde blessée à tout jamais... Voilà c'était juste pour donner un témoignage sur la descente aux enfers qu'apporte cette situation et qui fait que tous les jours on se bat pour essayer de survivre car en tant que mère quelque part je suis déjà morte et je le sais....

Par nuageblanc | le 07/03/12 à 20:33

@sissi04:bonjour
comme je vous comprends... je suis une maman dans la meme situation que vous et j'ai décidé d'abandonner après avoir tout essayé. J'essaie de faire le deuil d'un enfant vivant. Il a 17 ans. Très dur à vivre comme situation et l'impression d'etre seule à se battre.

Par shoupy | le 17/02/15 à 17:35

@sissi04:
merci sissi04
je vis une chose similaire depuis maintenant deux ans j'ai plus la force
de me battre contre mon fils et son père.
je ne ressent plus rien ni haine ni amour le néant le vide ....
je veux me reconstruire car je sais que jamais mon fils reviendra
bon courage

Histoires vécues sur le même thème

Je me sent horriblement seul - gerer ses emotions

image

Bonjour Ptitony, Ta souffrance est palpable. Tu as raison de l'exprimer. Beaucoup de personnes sont seules. Certaines le vivent bien, d'autres non. L'idéal pour toi serait de parvenir à être heureux seul ou en couple. Pour cela, il faut s'aimer...Lire la suite

Hypersensibilite: l'etes-vous?

image

Désolé, mais je ne suis pas un guerrier, un battant. J'ai pas la force de changer le monde : j'ai même pas la force de supporter ma propre vie… La facilité du suicide et la réaction de mes proches sont aussi ce qui me retiens, mais au final...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages