Histoire vécue Psychologie > Intelligence      (242 témoignages)

Préc.

Suiv.

Origine du monde

Témoignage d'internaute trouvé sur france2 - 23/01/10 | Mis en ligne le 23/05/12
Mail  
| 213 lectures | ratingStar_258287_1ratingStar_258287_2ratingStar_258287_3ratingStar_258287_4
La question est purement humaine… Dans ce débat on a beaucoup parlé du temps. Mais si l'"homme" est apparu à un moment donné, quand disparaîtra-t-il au profil d'un hominidé plus évoluée, ou pas (vu la détérioration de la Nature qui nous a porté jusqu'ici) ? Pourquoi veut-on qu'il y ait un début, et parle-t-on toujours de l'homme comme si la "création" en était la fin, le terme et la finalité ? On a finit par chercher au-delà de la nécessité en soi. Mais pourquoi ? En effet, il s'agit là de la confrontation de notre propre finitude qui refuse de voir, concevoir les propres limites de notre intelligence. Par nature, la finitude de l'homme lui fait croire espérer penser que sais-je, à un début et une fin, ignorant même l'au-delà de l'au-delà. Oui il y a un début et une fin, mais d'abord à l'existence de chacun d'entre nous. Alors avant de philosopher, juger, spiritualiser notre monde, qu'il soit réel ou imaginaire, mieux vaut commencer par se faire psychanalyser. Parler de création c'est décider d'un début, comme on pourrait décider d'envisager une fin de l'univers. Croire, décider de croire, décréter d'un sens, si j'étais croyante en quelque divinité, je dirais que c'est rivaliser avec dieu, tel qu'il est décrit, qui lui sait et peut penser toute chose, l'univers et un sens, géographique, temporel et spirituel (pour ne pas dire morale) qui par conséquent et pour l'éternité, nous échappera. Une chose est sure, c'est que le temps et l'espace existent, et connaître son amplitude est hors de nos compétences, plus que scientifiques, mais intellectuelles. Cela ne peut nous être intelligible. Alors le déterminisme scientifique est aussi arrogant que le dogmatisme religieux qui décrète d'une création. Si un jour l'homme était capable de comprendre dieu dans sa totalité, dans sa complexité scientifique et spirituelle, il finira par en faire autant. Ce qui est, à peu de détails et quelques niveaux près, le cas. Quelle arrogance !!! Comme si dieu avait doté mon chat de l'intelligence nécessaire pour faire le lien entre mon absence 35h/sem, ma CB et la monnaie quand je vide mes poches, et les sacs plastiques remplis de denrées et croquettes que je distille en fonction du besoin, de la nécessité. Ce qui l'intéresse c'est être bien, et je suis suffisamment attentive quand ce n'est pas le cas. Le nourrisson bien constitué est intelligent, mais moins que l'enfant, qui l'est moins que l'adulte. Mais le chat n'est pas un homme et l'homme n'est pas un dieu ! La foi, tout comme la recherche de la rationalité, c'est se prendre pour dieu et rivaliser avec lui, à perte de temps, en intelligence. Certes on a le droit de croire et de chercher un début et une fin, mais nous n'avons, dans l'instant, aucune garantie d'avoir raison de le faire. En revanche, nous avons la certitude, en l'état actuel de nos connaissances, d'avoir influé sur notre devenir. L'homme "moderne", le sapiens sapiens que nous sommes à ce jour, ne sera plus là pour en juger, pardon pour le SAVOIR comme nous savons aujourd'hui comment nous en sommes arrivés là. Car telle est la sélection naturelle, avec toutes ses causes et conséquences (et cela est à mon sens la seule connaissance acquise, à la limite d'une vérité absolue) tant que nous ne saurons nous passer de ce que la Nature nous fournit. Dans quelques milliers d'années (si peu…) nos descendants seront-ils capable de se rappeler de nous, ou nous regarderont-ils comme des animaux arrogants et destructeurs, nous trouveront-ils suffisamment intelligents pour avoir éviter le pire, ou nous prendront-ils simplement pour des sauvages et des imbéciles, à peine digne d'être intéressant à étudier. Ce que je me dis aussi, c'est que dans un avenir lointain, on ne comprendra peut-être plus grand chose à ce que nous vivons aujourd'hui. Qu'au MIEUX, l'espèce qui nous suivra, fera des hypothèses sur notre disparition et notre histoire, passeront des heures et des années à essayer de comprendre les quelques hiéroglyphes binaires conservés ! L'intelligence ce n'est pas essayer de comprendre l'impossible et l'inutile. L'homme est homme car il a eu l'intelligence de s'adapter, assez d'intelligence pour s'adapter, car la définition même de la vie, sa nature fragile et forte la contraint de s'adapter ou de crever. Mais aujourd'hui un certain nombre d'hommes n'a pas suffisamment d'intelligence pour reconnaître que nous allons nous "adapter" également au monde que nous avons créé. Pardon je veux dire, nous allons nous adapter à la planète que nous avons déformée. Si l'homme a eu assez d'intelligence pour comprendre l'écosystème, cette intelligence nous sera-t-elle utile aux prochaines générations ? Aux enfants des enfants de ceux qui aujourd'hui nous empêchent vraiment d'évoluer, dans le bon sens ? Bon, j'ai faim et depuis ce matin je suis pratiquement à jeun… Je suis allée chez le coiffeur pour prendre un nouveau job lundi matin, j'ai fait les courses et ramener une boîte de thon au naturel dont mon chat s'est régalé, mais ce soir, j'ai tardé, puis zappé sur une émission que je regarde jamais, Yves Coppens, mon héros…
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


258287
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Pourquoi ressent on de la honte pour les autres? - intelligence

image

Bien le bonsoir. C'est avec grand plaisir que je tombe sur cet excellent sujet ; auquel je vais tenter en toute humilité d'apporter ma réflexion. Tout d'abord l'empathie est cette capacité que nous aurions tous de sentir avec plus ou moins de tact...Lire la suite

Je suis bien different.

image

Hello VictoriaNath , Je réponds à cette question juste avant dans une réponse à Mamalamoy. Concernant le "conditionnement" en général, ou même la manipulation, je crois que ce sont des sujets que j'ai assez exploré et même écris dessus. Il...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages