Histoire vécue Psychologie > Paranormal      (346 témoignages)

Préc.

Suiv.

Vivre la fin du monde

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 922 lectures | ratingStar_117609_1ratingStar_117609_2ratingStar_117609_3ratingStar_117609_4

J'éteins la télé. Alors, ça y est, c'est certain maintenant ? La fin du monde aura lieu demain ? …

Je n'arrive pas à réaliser ce que je viens d'entendre alors je reste un long moment immobile, assise sur le bord de mon canapé. Je ne sais pas si je suis en train de rêver ou si tout cela est bien réel. Vingt-quatre heures… C'est si court… et si long à la fois. Je commence à entendre des cris d'effroi dans les appartements voisins. Moi, je n'ai pas envie de crier. Ni même de pleurer. A quoi bon ? Dans la rue, un bourdonnement monte : c'est le flot des voitures qui grossit. Les gens fuient. Mais où vont-ils ? J'ai tout à coup très envie de partir moi aussi. Mais je ne veux pas fuir. Juste revoir une dernière fois mon petit coin de paradis. C'est la seule chose que je désire. Cela m'apparaît comme une évidence. Je ne souhaite rien d'autre. Alors, je quitte mon appartement, monte dans ma voiture et rejoins le flot des véhicules qui roulent maintenant de façon presque anarchique, comme si tout dans ce monde, des gens aux objets, semblait maintenant, errer, tituber presque et ne plus savoir où il allait. Difficilement, je parviens à m'éloigner de la ville. Je roule ainsi toute la nuit. Mon portable ne cesse de sonner. Les noms apparaissent sur l'écran de mon téléphone : "parents", "Seb", "Guillaume", "Caroline", "Isabelle", "Laurent", etc, etc. Je ne réponds pas. Que pourrais-je bien leur dire de toute façon ? Que je les aime ? J'espère qu'ils le savent déjà.

Au petit matin, les paysages et l'air ont changé. Je me rapproche du paradis. Ici, il n'y a presque pas d'habitation. Les hommes semblent avoir oublié ce coin de terre. Alors, ici, pas de panique, pas de chaos, pas d'hystérie collective. Juste la terre, le ciel et les éléments. Juste les rochers, les arbustes et au loin, je devine déjà l'océan. La route s'arrête là. Alors, je descends de ma voiture et je continue à pied sur le sentier qui conduit aux falaises. Je marche. Je ne sais pas combien de temps mais le vent qui souffle maintenant de plus en plus fort, étonnamment, semble me porter et me pousser. Il emporte aussi avec lui les questions et les peurs. Alors enfin, l'horizon apparaît. Immense. Impressionnant. Me voila au bord des falaises. Le bruit des vagues qui s'écrasent contre les rochers en contrebas est assourdissant. Et rassurant puisqu'il empêche de penser. Je m'assois. Je suis épuisée mais je me sens en sécurité. J'ai du mal à croire que la fin du monde puisse arriver jusqu'ici. La journée passe ainsi. Dans le fracas des vagues, dans les embruns qui tombent sur mon visage, dans les rafales de vent qui tourbillonnent autour de moi. Le spectacle est extraordinaire. Presque surnaturel. Il me remplit complètement. Oui, c'est sûr : c'est ici qu'il faut être pour vivre la fin du monde. La lumière décline alors lentement. Doucement. Peut-être que j'ai envie de pleurer maintenant. Alors, je laisse les larmes monter. Et je m'allonge en chien de fusille. Lorsque je sens le contact du sol contre ma joue, mes sanglots s'arrêtent. Je sens ma respiration s'allonger et les battements de mon c&oelig ; ur s'espacer peur à peu pour laisser la place à un calme inattendu. Mes yeux se ferment. Je sens que je glisse lentement dans un sommeil rassurant. Je ne résiste pas et je me laisse aller à cet abandon. Maintenant, le monde peut s'effondrer. Maintenant, la terre peut s'écrouler. Tout est à sa place.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


117609
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Besoin d explication - paranormal

image

Que mon style puisse laisser croire que j'aurai ce genre d'opinion ne va pouvoir que conforter en moi l'idée qu'ici il n'y pas plus de médium que de lièvres en mer mais énormément de superficialités, de préjugés, d'a priori et autres procès...Lire la suite

Parle une langue etrangere dans mon sommeil ! - paranormal

image

Bonjour a toutes et a tous. Alors voila pour faire court il y a deux nuits je me suis posé au bord de mon lit, je me sentais énervé et d'un coup je rale mais pas moyen de le faire en français, je me sentais space, cela a duré une bonne minute et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages