Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Effet placebo en psychologie ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 228 lectures | ratingStar_266395_1ratingStar_266395_2ratingStar_266395_3ratingStar_266395_4
Espace_detente. >> Vous mélangez deux choses, ici : la validité de la théorie psychanalytique et l'efficace possible de l'inconscient comme mythe. La question de la première a été réglée depuis belle lurette, du moins pour toute personne honnête et bien informée. La question du second est à mon sens beaucoup plus intéressante. Mais peut-être est-ce le mot "mythe" qui vous gêne ? >> J'ai seulement dit que dans mon expérience, la compréhension était un frein au changement et que je m'inscrivais par là en faux contre la psychanalyse, qui met précisément la compréhension au coeur de son dispositif. >> Je n'incrimine personne, je critique une discipline. Il est pour moi évident que de nombreux psychanalystes font de l'excellent travail. Simplement, ils le font contre l'orthodoxie de leur discipline, d'ailleurs de leur propre aveu. C'est par exemple la notion de jeu chez Winnicott. Et le bougre de conclure, à propos de la technique analytique : "Mais dans ce cas-là nous faisons autre chose". Est-il alors bien raisonnable de parler encore de "psychanalyse" ? >> A n'en pas douter, du moins si j'en juge par les gué-guerres internes au champ psychanalytique. >> De mon point de vue, ce n'est pas le problème. Critiquer la notion psychanalytique d'inconscient, c'est bon pour des gens comme moi, qui exercent dans le champ psy et qui ont du temps à perdre en études critiques. Mais lorsque quelqu'un fait une cure, bien sûr que le mythe agit, remplit sa fonction et que le "nier" ne peut-être que contreproductif. En revanche, je pense qu'au sortir du divan, normalement, le mythe tombe, comme la neige fond au soleil, parce qu'il n'a plus d'utilité. D'où mon interrogation sur cette crispation conceptuelle dont témoignent nombre de post-analysants, comme si, finalement, ils devaient sustenter le mythe pour se sustenter eux-mêmes.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


266395
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages