Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

En quoi la prise de conscience altère-t-elle le déterminisme en jeu ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 170 lectures | ratingStar_281592_1ratingStar_281592_2ratingStar_281592_3ratingStar_281592_4
Citation : Hum, admettons : en quoi la prise de conscience altère-t-elle le déterminisme en jeu ? Freud explique qu'au terme de la cure, le sujet devient libre "de se décider pour ceci ou pour cela", mais il ne dit pas pour autant que l'inconscient cesse tout soudain d'exercer son emprise, simplement, cette dernière se donne désormais comme saine, ou à tout le moins comme plus économique (au sens psychanalytique). Dès lors, qu'est-ce qui interdit qu'une quelconque situation de la vie du sujet modifie cette économie et déclenche un nouveau mécanisme de défense ? Sauf à supposer qu'une cure guérirait définitivement le sujet de toute névrose. Mais la psychanalyse ne promet pas cela et à vous lire ici ou là, vous-même vous situez à mille lieues de cet idéal hygiéniste. Rien du tout bien sûr, ça tous les psychanalystes, je le suppose, seront d'accords là dessus ! A mon expérience, quand même pour rester malgré tout un peu "optimiste" ,une analyse réduit quand même de manière significative ce que j'appellerai des "effets de surmoi" : le sujet est moins le pantin d'une conscience trop sévère p ex. Je ne crois pas que ce soit la conséquence de l'altération d'un déterminisme (ce serait quoi ? Le réel ? ) , mais aussi affaire de d'identification p ex. C'est quand même freud qui disait "l' inconscient est indestructible" !Une analyse ce n'est donc pas faire comme Sarkozy avec le mur de berlin ! Bien à vous.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


281592
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages