Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Fantasmer pour son psychanalyste : il s'agit d'un transfert psychanalytique

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 2127 lectures | ratingStar_227830_1ratingStar_227830_2ratingStar_227830_3ratingStar_227830_4
Ce que je peux dire c'est que je suis aussi passée par un moment ou j'ai eu du désir pour mon analyste,des fantasmes... ce qui a désamorcé et aidé a révéler tout un pan de mon histoire,de ma psyché,fut de lui en parler en toute sincérité. la chance que j'ai eue,c'est qu'il savait comment réagir face a cela. sans peur,sans rejet,avec beaucoup de finesse,de reconnaissance pour moi,mais en plaçant des limites fixes aussi: on ne mélange pas une analyse,une thérapie et une vie amoureuse ou et sexuelle,avec son-sa psy. ou alors on stoppe la thérapie ensemble,on la continue avec quelqu'un d'autre. Passer a l'acte avec son psy est vécu par l'enfant qui cherche a se dire en analyse, comme un inceste et donc extremement destructeur psychiquement parlant,et peut notamment mener au pire au suicide,a un mal etre profond,etc etc... si le psy ressent aussi de l'amour (ce qui peut arriver)alors les séances doivent stopper immédiatement et continuer avec une tiers personne. mais en règle générale,le psy n'est pas dans cette projection amoureuse,il est a sa juste place,il sait pertinemment qu'il s'agit d'un transfert (c'est quand meme la base de l'analyse),il parle en conséquence,il se sert de cela pour aider a prendre conscience de ce qui se rejoue,pour aider a dévoiler ce que l'inconscient cherche a dire etc etc... mais cela ne peut etre que si tu mets des mots... l'angoisse si elle apparait,c'est qu'il y a quelque chose d'extremement important;et cela personne ici ne pourra savoir ce qui se joue pour toi,car c'est très intime et tout a fait personnel,individuel; bien sur que cette angoisse grandi en force,plus tu es proche du noeud,plus elle prend de la force pour que tu l'écoutes,que tu poses les mots,que tu dises les maux,que tu tries,dénoues,comprennes... l'avantage quand elle apparait,c'est que tu sais que tu es tout proche d'une libération possible...mais il faut avoir l'audace de parler,de chercher,de trier,de dire vrai,de sortir surement une grosse émotion aussi...peut etre un mélange d'émotions,un chaos d'émotions,poser les mots,les maux,poser les mots!!!!
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


227830
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages