Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai le désir de connaitre la vérité, mais ça me piègerait un jour

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 319 lectures | ratingStar_215243_1ratingStar_215243_2ratingStar_215243_3ratingStar_215243_4

Un peu de "ça" me disais-je ce soir en rentrant de ma séance (de ce que tu dis Bolivar). Un jour une psychanalyste m'a dit "l'analyse est un pari fou". Elle avait raison.

J'ai envoyé balladé le DUT, sentant bien que ce n'était pas ce chemin là à suivre. J'ai comme un goût de "revenue à la case départ" et pourtant je sens que je progresse vers les méandres de moi-même.

Maintenant il y a cette phrase "que va t-il se passer à la prochaine séance ? ". Oui Bolivar, je souris de ta phrase, il y a bien des coups de théâtre… les surprises sont de taille !

Je commence à accéder à des couches inférieures, de type roches sédimentaires, l'enjeu est de taille, il s'agit de moi, de découvrir ce qui ne va pas… Au risque d'en voir de toutes les couleurs, car la vérité n'est jamais bonne à dire. Mais j'aime ça, moi aussi je dois être maso. Rire.

Je sens mon carcan moins étouffant, pourtant j'ai passé des jours épouvantables il y a un mois de cela. J'ai plutot l'impression de ces révélations qui me surprennent, qu'elles ne sont pas aussi pire que je le pensais "avant l'analyse". En fait la vérité est simple, ce qui complique tout c'est la culpabilité, notre éducation.

J'ai moins peur de parler, je crains parfois le pire à me découvrir une facette monstrueuse, mais bon tant pis. Mal en point pour mal en point autant aller jusqu'à bout… à reculons.

Bisous,

Isabelle[/quotemsg]

La vérité n'est pas bonne à dire ? J'avais oublié ce proverbe, cette vérité que pourtant je connais. Ca doit être bien ancré en moi cependant.

Tu aimes ça pourtant, dis-tu. Moi je ne sais pas si j'aime ça mais en ce moment, je sens que c'est ce que je veux. Je me sens assez de courage pour garder les yeux ouverts face au danger, face à la peur de la vérité.

Il faut donc croire, qu'avant, je ne la désirais pas complètement. Je pensais la désirer mais je ne faisais pas ce qu'il fallait pour la connaître. Je connais plein de manières inconscientes ou presque conscientes de me leurrer, de tourner autour du pot. Ca finit par m'épuiser.

Je ne sais pas comment s'est réveillé mon désir de connaître la vérité mais le fait est qu'il est venu.

J'ai quand même envie de fuir mais mon inconscient a trafiqué une siutation ou je ne peux pas. L'art de se piéger soi-même en quelque sorte.

Les révélations de notre inconscient sont inattendues, une fois qu'on a passé le cap des révélations un peu pressenties intuitivement. Nous avons une logique consciente, cartésienne, mais je crois que notre inconscient n'est pas du tout cartésien. Ce qui en sort de temps en temps est étonnant parce que ça ne ressemble en rien à ce que je pouvais me représenter.

Pour ma part, je ne crains pas de me découvrir monstrueuse mais bête, manquant de courage et incapable de trouver des solutions.

Pourquoi dis-tu que la vérité est simple ?

Si tu vas à ta séance à reculons, je te conseille d'y aller à pieds.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


215243
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages