Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai opté pour la psychanalyse

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 1110 lectures | ratingStar_121221_1ratingStar_121221_2ratingStar_121221_3ratingStar_121221_4

Personnellement, j'ai opté pour la psychanalyse car ce que j'apprécie, c'est de pouvoir parler à ma manière librement et je ne supporte pas trop les psychologues qui posent trop de questions et qui croient tout savoir si facilement sur ce que tu dois faire ou pas. Quand tu vas voir un psychanalyste, il parle peu, il t'écoute et c'est ce qui me convient. Quand je me suis décidée à aller voir quelqu'un, j'ai fait une liste de psychanalystes qui étaient dans un quartier qui me convenait. En allant voir le premier (c'était un homme) , je me suis sentie écouter et "accueillie", j'ai donc fait mon analyse avec lui malheureusement, il est décédé au bout de plusieurs années et j'ai arrêté pendant un certain temps. J'ai eu quelques rendez-vous ponctuels avec une psychologue, gentille mais ayant fait une psychanalyse qui me convenait, je ne retrouvais pas cette intimité, le ton n'était pas le même. Ensuite, j'ai fait une thérapie de groupe pendant un an, c'était bien sympa mais on ne peut pas creuser comme quand on est seule avec son psy, bien sûr. Puis des évènements dans ma vie m'ont décidée à reprendre le chemin de l'analyse et après avoir vu un homme (trop bavard) , une femme (trop austère) , j'ai rencontré mon psychanalyste actuel, un homme, simple, tranquille, plus très jeune, à l'écoute et là, j'ai su que c'était OK. Pour ma part, j'y suis toujours aller doucement (mais sûrement) et cela me convient comme cela. Un psychanalyste, ce n'est pas un psychothérapeute comportementaliste chez qui tu arrives avec la liste des phobies ou autres dont tu veux te débarasser et pour lequel tu auras des exercices dans le prèsent à réaliser pour dépasser tes angoisses… Avec un psychanalyste, c'est toi qui va dans la direction qui te convient, qui parle de ce que tu veux, petit à petit, si tu veux, il pourra te poser quelques questions mais sera surtout à l'écoute…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


121221
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages