Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai vécu la même expérience que toi avec le mien.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 10/03/10 | Mis en ligne le 23/07/12
Mail  
| 179 lectures | ratingStar_279566_1ratingStar_279566_2ratingStar_279566_3ratingStar_279566_4
Je pense qu'il n'existe pas de psychanalystes spécialisés en PN. J'ai vécu la même expérience que toi avec le mien. J'avais le sentiment qu'il ne croyait pas ce que je disais et je le lui ai dit. Il y a eu des séances ou je l'ai agressé verbalement très violemment jusqu'au jour ou j'ai compris qu'il ne ferait jamais de diagnostic. Ce n'est pas son rôle de faire un diagnostic ni sur moi ni sur quelqu'un qu'il ne connaissait pas. J'ai été très soulagée et petit à petit j'ai abordé le problème autrement. Je me suis désintérressée de la personne PN et me suis penchée sur moi-même exclusivement. Un jour j'ai déclaré tout simplement que cette personne était PN. Mon psychanalyste, n'a rien dit. Je n'attendais de lui ni confirmation ni protestation. Ce qui était important pour moi c'est que j'en sois convaincue et que je le dise. Cette prise de conscience a été suivie d'un travail différent. Ce n'est qu'après l'avoir dit que j'ai pu commencer à travailler sur moi et sur ce que j'avais vécu. Ça a tout changé. Ça a débloqué la situation. Il n'y a plus eu d'engueulades mais du travail tout simplement entre mon psy et moi. Il n'y a pas besoin d'avoir un psychanalyste spécialisé. Un psy qui ne dit rien n'est pas un psy qui nie la réalité de ce qu'on a vécu. S'il le nie, oui c'est un problème et il faut en changer mais s'il ne dit rien c'est juste normal selon moi.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


279566
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages