Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai vu 3 psychologues différents

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 37 ans
Mail  
| 604 lectures | ratingStar_76324_1ratingStar_76324_2ratingStar_76324_3ratingStar_76324_4

Je suis suivie depuis 2 ans et j'ai vu 3 psy différents.

Le premier, je l'ai vu deux fois, c'étais un psychanaliste, mais j'ai pas accroché, il m'a posé des questions auxquelles je n'étais pas prette.

Ensuite, bien plus tard, c'est mon médecin traitant qui m'a orientée vers un comportementaliste. C'est un peu le système de "je vais bien tout va bien, je suis gai tout me plait", j'exagère un peu, mais il était très concret, m'a aidé à comprendre certaines de mes réactions, en utilisant de nombreuses comparaisons, très pragmatiques. Certains comportementalistes donnent des exercices, il faut s'entrainer. Moi, je ne pouvais plus aller travailler suite à une histoire de harcellement moral par ma surveillante (je suis infirmière). Au bout de 2 mois j'ai pu reprendre le boulot.

Ce psy me disait souvent que son objectif et donc le mien était de retrouver mon niveau de fonctionnement antérieur.

Dès que j'ai senti que c'était fait, je me suis sentie assez forte pour aller plus loin (rencontrer mes démons) , je l'ai quitté et je suis allée voir un autre psychanaliste. J'ai tout de suite accroché, avec lui on va plus au fond des choses, en fait je suis vraiment face à moi. Je regarde en face mes difficultés, mais je n'aurais pas pu faire ça sans passer par le premier. Retourner au travail et savoir que je valais quelque chose était primordial. Ça s'appelle la dignité.

Aujourd'hui, je poursuis ma psychanalyse, j'ai retrouvé gout à mon travail, conservé ma vie familiale, même si c'est pas toujours facile.

Je pense qu'on peut expliquer ce que sont les différentes thérapies, mais qu'on ne peut pas dire de laquelle on a besoin. Si on voit un psy, c'est pour se connaitre. Alors, une seule solution, il faut tester.

Si ça va pas, on change. Et comme moi, ça peut ne pas aller au début et aller dans quelques temps, c'est juste que c'est pas le bon pour l'instant.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


76324
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages