Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Jai vécu une expérience très dérangeante avec un psychanalyste

Témoignage d'internaute trouvé sur pathol08
Mail  
| 1391 lectures | ratingStar_43165_1ratingStar_43165_2ratingStar_43165_3ratingStar_43165_4

J'ai vécu une expérience très dérangeante avec un psychanalyste "tantrique", heureusement je n'était pas en totale détresse et plutôt lucide. En arrivant dans la salle d'attente j'ai senti quelque chose de pas net, la déco n'était faite que de tableaux représentant que des femmes sur tapisserie rouge, le couloir jaune d'or. Il est arrivé en short et babouche et m'a fait rentrer dans une pièce aux volets fermé dans les mêmes tons or. Après il m'a demandé de m'installer en face de lui et de le regarder dans les yeux pour "chercher l'émotion", j'ai opté pour les sourcils. Puis comme il n'arrivait pas bien à sentir l'émotion qui devait émaner de moi il m'a demander de poser mon pied gauche sur l'intérieur de sa cuisse droite. Là j'ai compris que j'avais à faire à un taré dangereux et je me suis mise en condition pour voir jusqu'où il pouvait aller dans son délire. Nous sommes restés comme cela je ne sais pas combien de temps, puis il a dit "je sens un coté dominateur en vous"… silence de nouveau… bien que sentant qu'il n'était pas net j'ai décidé de rester le temps qu'il serait disponible. Il a ajouté un peu plus tard "ordonnez moi quelque chose"… franchement je ne voyais pas où il voulait en venir et il a commencé à me donner des exemples "je pourrais être allongé par terre et vous seriez debout avec un pied de chaque coté de ma tête"… à ce moment là j'ai préféré calmer le jeu et j'ai quand même finit par lui dire que je devais partir, je suis parti sans demander si je lui devait quelque chose et il n'a rien dit à ce sujet.

En sortant j'ai appelé une copine psy et j'ai réalisé que pour une personne en détresse il aurait pu étre très destabilisant voir gravement dangereux, avec elle on a rit elle m'a dit "tu aurais du lui demander de te filer les clés de sa merco et lui dire de se jeter par la fenêtre" mais trève de plaisanterie.

J'ai donc appelé ensuite le généraliste qui m'avait orienté vers lui, qui m'a répondu que des personnes appréciaient son travail.   Quelques temps plus tard j'ai reçu un courrier perso de sa part dans laquelle il exprimait son désir de me revoir.  Je pense qu'il a fait un transfert un peu rapide sur ma personne, qu'il a du flashé sur moi et la personne que j'était à l'époque.  

L'air de rien d'entendre de la part d'une personne "officielle", "soit disant aidante " que j'était dominatrice ç'est un peu perturbant et quelque fois je repense à ce qu'il a dit, je me pose des questions ? Est ce que c'est vrai il a peut être raison aprs tout et puis non il était taré, et puis voilà.

Quelques jours plus tard je rencontrais une psychiatre avec laquelle j'ai travaillé duex ans, au moins c'était remboursé et cela m'a aidé…
  Lire la suite de la discussion sur pathol08.com


43165
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages