Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'arrive pas à être adulte

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies 26 ans
Mail  
| 1078 lectures | ratingStar_122964_1ratingStar_122964_2ratingStar_122964_3ratingStar_122964_4

J'ai fait une psychanalyse pendant 2 ans pour découvrir tout ça. Je sais beaucoup plsu de chose sur moi qu'avant, meme si j'ai pas encore tout changé. J'ai encore du chemin à faire pour ça. En fait, en ayant perdu notre père avant d'avoir un corps de femme, nous n'avons pas été reconnu par notre père en tant que femme, à même (j'entends en droit de) vivre "comme" une femme. Donc notre inconscient nous dit qu'on a pas le droit de vivre ça et nous "piège" dans le role de la petite fille, en attente d'un regard paternel. MAIS, ce que ma apprise ma psychanalise, c'est que certes on a perdu notre papa, néanmoins, comme tout être vivant, on en a qu'un seul et on n'en aura pas d'autre. Donc, on ne doit pas combler se manque d'amour paternel par un amour tout court : si on cherche un père dans l'être qu'on choisit pour vivre unerelation d'amour, on se plante. Et c'est là le gros dilemme que j'ai : comment vive avec quelqu'un en gardant ma place d'amante/amoureuse/femme, sans faire l'amalgame de tout l'amour dont j'ai besoin et me positionner en petite fille… J'ai pas encore la clé, dans ma tête quotidiennement je me repositionne : je suis avec lui pour lui ; il st forcément différnet de mon père ; ce n'est pas mon père ; je ne dois pas l'aimer pour avoir un père ; je dois l'aimer pour lui… mais c'est loin d'être facile et je dois dire que pour l'instant je ne me sens pas encore capable de vivre l'amour pour moi et pour l'autre, pour lui, autre, pas mon père. Je ne sais pas si tu me suis, j'espère que tu comprends ce que je veux dire. Dis moi si tu as la même perception de ce qui t'arrive ou si tu ressens des choses différentes. Dernier point de l'amalgame père/homme : croire que ce qui est arrivé à notre mère va nous arriver à nous : que si/parceque notre mère à perdu son mère, c'est que nous aussi on va avoir une destinée amoureuse ratée, vouée à l'échec… It's not very funny but it's what I have in mind, unfortunatly. Et je recherche un professionnel pour dénouer tout ça car j'ai été mutée et j'ai du arrêté ma psychanalyse alors que je n'ai pas terminé ce travail !
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


122964
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages