Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis en colère contre lui ce soir

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 261 lectures | ratingStar_265988_1ratingStar_265988_2ratingStar_265988_3ratingStar_265988_4
Bonjour. J'avais debute une analyse lorsque j'étais a paris il y a quelques années. La je vis a l'étranger et j'ai repris une psychothérapie face à face, systémique mais d'influence psychanalytique. Il y a quelques mois, j'avais deja pris deux rendez-vous par semaine pour déposer et me soutenir. Là, je le lui ai demandé, et c'est vrai que étant donné que je lui parle des difficultés financières que je peux avoir en ce moment (et je crois que c'est normal car j'ai posé des gestes qui ont tout mis en mouvement) , il m'a effectivement demandé si financièrement c'était faisable pour moi. Sauf que étant donné que je suis à fleur de peau en ce moment et c'est bien la raison pour laquelle j'ai besoin d'une deuxième séance, je le prends comme un drame… comme un rejet. C'est vraiment et je le vois dans ma vie couramment ce que je vis en ce moment de facon très vivace. Très souvent, une contestation, une séparation, ou une hésitation etc..sont perçu comme un rejet. C'est la raison pour laquelle j'y travaille. Et puis on s'est mis d'accord ce sera 30 mn en début de semaine et l'heure habituelle en fin de semaine. Il m'a proposé cela et je ne savais pas qu'il recevait à la demie-heure. Mais bien sur il n'est pas question de faire credit bien evidemment. A bientôt. Sirene.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


265988
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages