Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

La psychanalyse et apres? - psychanalyse

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 09/09/13 | Mis en ligne le 05/06/14
Mail  
| 591 lectures | ratingStar_530316_1ratingStar_530316_2ratingStar_530316_3ratingStar_530316_4
Hé ben je ne pensaisais pas que mes posts suciteraient autant de véhémence ! Lol. Oui il s'agissait d'une thérapie institutionnelle. Comme je l'ai écrit, j'y suis allé sur les conseils de ma soeur. Il s'agissait d'une hospitalisation libre. J'ai toujours pensé boulot jusqu'aujourd'hui. Je ne m'étais jamais posé de questions sur la psychologie. Ma lettre de motivation ressemblait donc à celles qu'on peut envoyer pour postuler à un job ! Lol. Cette hospitalisation m'a évité le suicide et m'a empêché de terminer alcoolique à la rue. Aujourd'hui j'ai fait ma première séance d'analyse émanant de mon propre désir. J'ai pris conscience d'une chose fondamentale qu'on m'avait balancé à la gueule il y a plusieurs années ! Ça fait du bien de se rendre compte des choses par soi même ! La thérapie a commencé ! J'en redemande encore ! La suite lundi prochain… bonne soirée à tous. Paix et amour. François.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


530316
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite