Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

La psychanalyse ne m'a rien apporté

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 835 lectures | ratingStar_223561_1ratingStar_223561_2ratingStar_223561_3ratingStar_223561_4
Après des années passées sur un divan, je n'ai jamais perçu ne serait-ce que le temps d'un éclair, le lien de souffrance qui me rongeait avec ma sexualité infantile. Pourtant, Freud, Œdipes et tout le reste je le connaissais intellectuellement. Je peux t'assurer que jamais je ne serais parvenu à des déductions personnelles allant dans ce sens, car ma souffrance, je la mettais sur les maltraitances de mon enfance et non sur la sexualité. Le psychanalyste, m'a laissé délirer pendant des années sur le vécu douloureux de mon enfance ne m'a jamais donné la piste de la sexualité. S'agit-il d'incompétence, d'appât du gain ou de revenus garantis, toujours est-il qu'il a été absolument inefficaces. Il ne s'agit pas d'intelligence, il s'agit d'avoir conscience que les problèmes résident dans la sexualité. Cette conscience n'est pas innée et je suis pratiquement certain que jamais je ne l'aurais eue si mon nouveau psy ne m'avait pas mis sur la voie. C'est un vieux psychanalyste, mais qui se donne le droit de parler et de guider pour éviter des années de galères et de devinettes. Il est sorti du dogme de son appartenance à une "école" et a pris sa liberté pour démontrer son efficacité et sa compétence au service des personnes en souffrance. Il m'a démontré, mon expérience en est témoin, qu'il y a des approches plus ou moins efficaces, car, après tout, si l'on consulte, c'est bien pour se sortir des souffrances et non pour établir une relation entretenue et intéressées avec un thérapeute en lequel on a placé sa confiance.. Il y a ceux qui possèdent la doctrine Freudienne, qui l'ont comprise et qui savent ainsi comment aider celui qui est dans la souffrance et il y a ceux qui possèdent la doctrine et qui l'utilisent à leur avantage. C'est un peu comme la bible et ses travers religieux. C'est pourquoi je dis à ceux qui veulent avancer et qui en ont marre d'aller user le divan du psy, qu'ils ont absolument le droit de revendiquer un résultat et ainsi de valider leur demande pour une approche guidée vers leur sexualité. Si le thérapeute est un réel professionnel, il n'éprouvera aucune difficulté à entreprendre ce guidage, s'il refuse c'est qu'il y a probablement un hic dans le potage, il est à parier qu'il n'a pas cette compétence. Je suis bien placé pour appréhender les résistances liées à la sexualité puisque je les ai vaincues en quelques séances habilement guidées par un véritable professionnel. C'est pourquoi, il m'est permis d'affirmer que l'argument qui justifie des années de psychanalyses par le seul fait d'acquérir la capacité d'assumer la piste de la sexualité est une croyance qui n'a pas de fondement autre que celui du fantasme lié au mythe de la psychanalyse.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


223561
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages