Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

La psychanalyse permet une rapide prise de conscience

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 1094 lectures | ratingStar_223318_1ratingStar_223318_2ratingStar_223318_3ratingStar_223318_4
Il y a quelques années, j'avais un rv par semaine avec psychologue clinicien, que j'ai découvert analyste lacanien (il travaillait dans un CHS... CMP). Je suis membre d'une association de psychanalyse. Et un soir, lors d'une réunion de cette association, regroupant essentiellement des psychologues et psychanalyste ou analysants psychologues, le choc mon psy était là. Panique à bord du navire, je n'étais déjà par sûr de moi, parlant peu sans sa présence au réunion, mais là je n'ai pas sorti un mot, juste un bonsoir en le voyant. Et le drame que ce fut en le voyant fumer, moi qui le pensait non fumeur. A la fin de la réunion, je n'ai pas trainé pour partir, j'ai fui avec la crainte de le revoir au prochain rv, en tête à tête. Je lui ai parlé de mon malaise, j'étais dans un état lamentable, me démenant à tenter de lui dire "ne revenez pas à ces réunions c'est trop insupportable !". Quand nous sortons du lieu de la parole, le cadre analytique, la personne à qui nous parlons n'est plus la même. L'éclairage n'est plus le même sur l'autre. Maintenant, j'en viens à la fréquence des rv par semaine. Plus les rv sont rapprochés et plus le transfert est opérant, ce qui veut dire un remaniement de l'inconscient beaucoup plus actif aussi. Bref "ça" bouge et c'est dérangeant. J'ai eu l'occasion d'assister à des séminaires, le monde de la psychanalyse est un petit milieu quand on commence à s'y intéresser. Il y a des psy... en analyse, qui ont leur psychanalyste comme enseignant de la théorie. Je me souviens d'une psychanalyste qui s'adressait à son ex-psychanalyste en ami. Celle-ci allait toute les 6 semaines à Paris (alors qu'elle vit en Midi-Pyrénées) pour une séance de contrôle avec un autre psychanalyste lacanien.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


223318
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages