Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les psys ne m'ont pas aidé du tout

Témoignage d'internaute trouvé sur forum-depression
Mail  
| 448 lectures | ratingStar_136474_1ratingStar_136474_2ratingStar_136474_3ratingStar_136474_4

Comme si c'était pas déjà assez difficile d'appeler au secours, si j'en avais pas suffisamment honte, elle me l'a bien fait comprendre, et après elle me propose de l'appeler tous les jours de la semaine si nécessaire… je me demande si elle se moque de moi ?!! Après le sermon qu'elle venait de me faire ?! La honte qu'elle m'a collée ? Je peux crever je l'appellerai pas. Envie de les envoyer ch… !!!

Effectivement Pro, elle a beau avoir m erdé, j'ai sorti ma colère ma rage et ma haine, après moi surtout, cette partie de moi qui a tant besoin d'amour et qui souffre sans cesse. Je ne veux plus souffrir.

Jusqu'ici je me grattais le bras, aujourd'hui j'y suis allée avec un cutter, c'est une drole de sensation, un soulagement, ça fait mal, mais ça me rassure de marquer sur mon bras ma propre souffrance, d'y raconter mon histoire, comme ça il a mal avec moi, comme si j'avais besoin de prouver que je ne suis pas une menteuse, pour rendre visible cette souffrance qui m'étouffe.

J'ai l'impression que mon bras est un copain, un témoin qui partage ma souffrance, on é 2, et sa souffrance me rassure, comme si comme cela je n'étais plus seule à souffrir.

La psy, en qui j'avais une confiance aveugle (je la vois toutes les semaines depuis 4 ans) m'a proposé l'hospi, et je l'ai envoyé balader. J'ai aussi envie d'annuler mon rendez-vous avec la psychiatre la semaine prochaine, elles me mettent trop la pression.
  Lire la suite de la discussion sur forum-depression.com


136474
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages