Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mes enfants n'aiment pas leur grand-mère... Normale, elle est bizarre

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1092 lectures | ratingStar_138518_1ratingStar_138518_2ratingStar_138518_3ratingStar_138518_4

Comme j'en ai parlé plusieurs fois ici, ça relève de la psychiatrie. C'est même plus de l'insulte envers qui que ce soit, elle ne cherche pas à blesser elle est frappadingue.

Elle s'étonne surtout que les enfants ne l'aiment pas comme il devrait l'aimer. C'est toujours ça son truc, "je mérite d'être aimée, moi." Il faudrait tout le temps que les enfants lui disent qu'ils l'aiment, que c'est une mamie formidable, etc, etc.

Moi, moi, moi et moi. C'est toujours ça avec elle : MOI et MOI. "ah mais moi je ne fais pas comme ça tu dois faire comme moi" "ah mais moi j'avais envoyé des faire parts, tu dois envoyer des faire parts" "ah mais moi j'allais voir ma mère toutes les semaines vous devez venir toutes les semaines" (on a su qu'elle n'y allait que 2 fois par an) "ah mais moi je distribuais les cadeaux de Noël le soir à minuit alors vous devez donner les cadeaux aux enfants à minuit" et elle téléphonait à minuit pour voir si on le faisait (les enfants avaient 2 ans) et nous enguirlandait (c'est le cas de le dire) parce qu'on ne réveillait pas les enfants pour dire que mamie avait envoyé 10 euros pour eux.

Tout ce qu'elle fait ou qu'elle donne, il faut le souligner, le vanter, le répéter, la remercier, faire une carte de remerciement. Elle a dit une fois devant moi "c'est parce que vous venez que les enfants ont quelque chose, je ne donne des sous aux enfants que si ils viennent me voir" et elle impose aux enfants de lui faire des gros bisous pour avoir leurs 10 euros (on embrasse sa mamie qui vous donne pleins de sous, on fait un bisou mieux que ça, et elle les attrape et les serre, et les etouffe "oh votre mamie, elle vous mangerait dites a votre mamie comment vous l'aimez !!! ") et ensuite comme les enfants réussissent à s'échapper elle ne les regarde plus. Il y a longtemps que les cousins et cousines de mes enfants n'y vont plus pour récolter 10 euros en échange d'une scène épouvantable.

Hyper possessive, limite incestueuse et quand on ne rentre pas dans son jeu, méchante, accusatrice et culpabilisatrice. Jalouse de tout le monde.

Comme je lui ai dit un jour, vous devriez aller voir un psy, sans préciser "psychiatre" et pas psychologue, un jour ou elle se plaignait que personne ne l'écoutait. Elle m'a dit que venant de quelqu'un d'autre elle l'aurait mal pris mais que moi elle savait que je voulais son bien.

Elle a fini par y aller voir un psychiatre, qui au bout de deux ans lui a dit qu'il lui fallait une thérapie à long terme et l'a orientée vers un psychothérapeute, mais elle n'a pas voulu y aller car trop cher et pas remboursé.

Ah là là, ça me fait du bien des fois de venir en parler ici, parfois je vous lis et ça me fait du bien aussi, ça me fait comme à vous, je me sens moche de me comporter comme ça envers elle alors que je suis d'un naturel très pacifique et sociable.

J'ai du mal à prendre mes distances, tellement c'est dérangeant parfois.

Mais tout doucement j'y arrive.

Poil de Carotte disait "tout le monde n'a pas la chance d'être orphelin" sans aller jusque là, il y a des familles toxiques quand même !!!
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


138518
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages