Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mystère, psychanalyse et boules de gomme et de cristal

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 28/02/10 | Mis en ligne le 25/04/12
Mail  
| 262 lectures | ratingStar_246515_1ratingStar_246515_2ratingStar_246515_3ratingStar_246515_4
Encore désolé Laonite, mais j'ai déjà essayé et celà fait des années que cette compulsion de répétition l'obnibule. Il s'agit d'un paranoïaque obsédé par le fait qu'un individu ne peut pas s'accomoder de sa névrose sans voir de psychanalyste parceque lui n'y arrive pas. Or, on peut très bien avec l'aide d'un médecin généraliste convertir ses symptômes pour qu'ils nous deviennent acceptables. Mais qu'est-ce que ça peut bien lui faire que moi j'y soit parvenu en voyant un médecin généraliste qui m'a amené à comprendre le pourquoi du comment de la chose, hein ? Pourquoi m'avoir traité de schizophrène et de raciste parceque lui n'y arrive pas ? S'il n'était pas obsédé, tout se serait arrangé depuis pas mal de temps, mais il y a récidive et projection sur moi de sa paranoïa et perversité. Il est là le fond du problème. Sans compter qu'il s'est caché derrière un autre pseudo en me prenant pour un bille et il ment comme un arracheur de dents. Bon dimanche quand même.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


246515
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages