Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Psy et secret professionnel

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 25/01/11 | Mis en ligne le 16/05/12
Mail  
| 235 lectures | ratingStar_255647_1ratingStar_255647_2ratingStar_255647_3ratingStar_255647_4
Bonsoir Bonheur, Ce qui est 'dangereux' dans cette démarche, à mon sens, c'est surtout d'en rester à un niveau "anecdotique" au lieu d'aller investiguer dans les profondeurs de l'histoire et du psychisme du patient. Je partage pas mal ce que dit Mairienne sur le fait qu'un bon thérapeute t'aide à dénouer tes propres noeuds, pas à t'inciter à t'y prendre comme ton voisin pour défaire son propre écheveau ! … Sur ces forums, on parle tous de nos histoires, avec parfois pas assez de recul d'ailleurs (je m'inclus dans ce travers ) … à notre décharge, on est pas psy ! Si tu fais la démarche de consulter un thérapeute, ce n'est pas pour en ressortir avec un package de "prêt-à-porter" psychique ! Je suis encore plus surprise de ce qu'évoque Parker, de sa psy de couple qui parlait parfois de sa propre histoire… là, ça me paraît frôler franchement l'amateurisme ! Enfin, je sais pas si elle vous a aidés, Parker, cette psy, ton mari et toi. Par contre, je ne suis pas d'accord avec la distinction qu'établit Mairienne entre le rôle et la "mission" d'un psychiatre et celle d'un psychologue. Perso, j'ai connu bon nombre de psychologues, psychiatres, psychanalystes, à la fois pour moi ou pour mon entourage familial et amical. La différence fondamentale s'établit plutôt entre les thérapeutes et les non-thérapeutes. La psychanalyse, par exemple, n'a pas "à priori" et systématiquement de visée 'curative'… elle vise avant tout à aider à "se connaître". On entend même parfois dire qu'une psychanalyse serait plus pertinente chez quelqu'un qui ne va pas 'trop mal'… certainement pas chez un psychotique aigü ! Chez quelqu'un qui s'est construit à partir d'une colonne vertébrale tordue, mais qui tient debout "avec ça", ça peut aussi bien le mettre par terre, d'entreprendre une psychanalyse… Un psychiatre peut être psychothérapeute, ou pas ! Souvent d'ailleurs, ils ne le sont pas… ils connaissent sur le bout des doigts les psychotropes, les maladies et dysfonctionnements mentaux, prescrire la bonne molécule, mais pas toujours le long cheminement introspectif et investigateur pour guider le patient vers sa guérison ! Et n'ayant pas toujours effectué eux-même de thérapie (contrairement aux psychanalystes et psychothérapeutes) , j'en ai rencontré qui projetaient sérieusement et se permettaient de 'juger' de façon extrêmement péremptoire en fonction de leur propre système de valeur dès la première séance ! Un psychologue également peut être psychothérapeute ou non, mais comme il n'est pas médecin, sa méthode sera forcément "hors molécules". Les psychologues diplômés sont tout de même plus souvent "thérapeutes", de ce que j'en ai vu, ils ont étudié et pratiqué en long, en large et en travers le psychisme humain, à tous les âges, individuel et collectif, la méthodologie des entretiens, des tests etc… que les psychiatres. J'ai eu une psychologue psychothérapeute extra pendant des années que j'ai du quitter pour des raisons financières. Elle était très bien "outillée" pour faire avancer ses patients, par le biais de la sophrologie analytique, l'analyse des rêves etc… Depuis 1 an 1/2, je consulte une psychiatre psychothérapeute, qui fonde sa pratique sur des bases très sérieuses aussi, je trouve, a commencé la première séance par me demander d'établir un "protocole de naissance" (i. E. Récit par écrit d'un souvenir marquant par année de vie, depuis le premier souvenir conscient) , note sous forme schématique plein d'infos familiales et relationnelles pour établir des liens au fur et à mesure etc. Elle pratique aussi l'EMDR. Aucune des deux n'a jamais évoqué sa vie privée ou celle de ses patients. Je ne sais même pas si elles sont mariées, ont des gamins ou pas… Bonne réflexion, Bonheur.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


255647
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages