Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Psychiatre, Psychothérapeute, psychanalyste ou Psychologue

Témoignage d'internaute trouvé sur forum-depression
Mail  
| 1494 lectures | ratingStar_88006_1ratingStar_88006_2ratingStar_88006_3ratingStar_88006_4

Le distinguo entre psychanalyste, psychologue ou psychiatre s'appuie sur deux données : la nomenclature de la sécurité sociale et la formation du praticien.

Le psychologue.

Les psychologues ont suivi une formation universitaire en psychologie. Ils ont étudié les grandes lois qui régissent le comportement humain (développement de l'enfant, études des relations individuelles avec le système nerveux, etc.).

Cursus : Après une licence et une maîtrise de psychologie, les futurs thérapeutes passent un Diplôme d'Enseignement Supérieur Spécialisé (DESS) de psychopathologie clinique (Bac+5) ou un Diplôme d'Etude Approfondie (DEA) suivi d'un stage dans le milieu professionnel (Bac+5).

Remboursement : Les consultations des psychologues peuvent être prises en charge par la sécurité sociale, à condition de se rendre dans un centre agréé par cette dernière (les centres médico-psychologiques ou CMP) et de bénéficier d'une prescription médicale.

Le psychiatre.

Les psychiatres sont des médecins titulaires d'une spécialisation en psychiatrie. Ils sont les seuls à pouvoir prescrire des médicaments.

Cursus : Le psychiatre est diplômé de la faculté de médecine après une spécialisation (Bac+10).

Remboursement : Leurs consultations sont remboursées par la sécurité sociale.

Le psychanalyste.

La formation des psychanalystes, contrairement aux deux précédentes, n'a rien d'académique. Il faut néanmoins qu'ils aient rempli trois conditions : avoir eux-mêmes été analysés, avoir été formés à la théorie analytique par le biais d'associations psychanalytiques, et, enfin, qu'ils soient supervisés dans leur pratique par un "contrôleur", lui-même analyste.

Cursus : Pas de diplôme d'Etat reconnu.

Remboursement : Les consultations des psychanalystes ne sont pas remboursées par la sécurité sociale et le prix des séances est à la discrétion du psychanalyste. Celui-ci en convient souvent avec son patient dès le premier entretien.

Le psychothérapeute.

La psychothérapie regroupe un grand nombre de pratiques diverses. Certains psychothérapeutes sont formés au sein d'une école : bioénergie, gestalt-thérapie… Mais n'importe qui peut se proclamer "psychothérapeute".

Cursus : Pas de diplôme d'Etat reconnu.

Remboursement : Les consultations des psychothérapeutes ne sont pas remboursées par la sécurité sociale.

Dans tous les cas, pour les consultations de psychanalystes et de psychothérapeutes, il est important de vous renseigner sur les références et les qualifications du spécialiste.

Source : Doctissimo/Pascale Pellerin et Alain Sousa.

QUELLE FORME DE THÉRAPIE CHOISIR ?

Depuis quelques années, on parle de plus en plus fréquemment des différentes approches utilisées en psychothérapie telles que la psychanalyse, la gestalt-thérapie, les techniques de relaxation, ect.

--------------------------------------------------------------------------------

Qu'est-ce qu'une approche psychothérapeutique ?

Les "approches psychothérapeutiques", qu'on appelle couramment "psychothérapies", sont des applications de modèles théoriques développés par des chercheurs, psychologues ou psychiatres pour expliquer le fonctionnement psychique de la personne humaine, sa personnalité, son comportement, ses émotions. Ces approches proposent aussi des "méthodes de travail" aux psychologues.

A ces approches psychothérapeutiques s'ajoutent des techniques ; les plus connues sont les techniques de relaxation, le psychodrame, l'art thérapie, l'hypnose qui constituent des outils à la disposition des psychologues dans l'exercice de leur profession.

QUELLES SONT CES APPROCHES ?

Il existe un très grand nombre d'approches psychothérapeutiques. Nous les décrirons très brièvement.

O L'ORIENTATION PSYCHODYNAMIQUE / ANALYTIQUE.

Fortement influencé par la psychanalyse et faisant appel à la notion d'inconscient, cet ensemble d'approches établit un lien entre les difficultés actuelles et les expériences ou les conflits refoulés et non résolus de l'histoire personnelle. Le patient est ainsi amené à prendre progressivement conscience de l'influence de ses conflits inconscients et à s'en dégager progressivement.

O L'ORIENTATION Existentielle / HUMANISTE.

Les approches qui y sont regroupées se fondent sur la capacité de l'être humain à diriger son existence et à se réaliser pleinement. L'accent est mis sur le moment présent, sur la capacité de la personne à prendre conscience de ses difficultés actuelles, à les comprendre et à modifier en conséquence sa façon d'être ou d'agir. Le psychologue facilite ainsi l'exploration de soi engagée par celui qui consulte, de même que l'expérimentation de nouvelles façons d'être ou d'agir. L'approche rogérienne, la Gestalt-thérapie, I'autodéveloppement sont des exemples d'approches issues de ce courant de pensée.

O L'ORIENTATION COMPORTEMENTALE / COGNITIVE.

Les spécialistes de ce groupe d'approches considèrent que les difficultés psychologiques sont liées à des pensées (cognitions) ou des comportements inadéquats, appris par une personne dans son environnement quotidien Il s'agit donc d'analyser ces comportements et pensées, ainsi que le milieu de vie de la personne, et d'apprendre de nouveaux comportements, de remplacer ces pensées ou émotions non désirées par d'autres qui sont d'avantage adaptées. La thérapie comportementale et la thérapie cognitive sont les applications les plus connues de cette orientation.

O L'Orientation SYSTEMIQUE / INTERACTIONNELLE.

Dans cette approche, on considère que les problèmes personnels surgissent et se maintiennent à la faveur d'interactions entre une personne et son entourage (famille, amis, équipe de travail, etc.). Après analyse de la situation problématique, l'objectif de la thérapie est de modifier les relations entre la personne et son entourage. Il est ainsi fréquent que le psychologue rencontre des membres importants de l'entourage de celui ou celle qui le consulte. La thérapie familiale est un exemple de cette orientation.

O LES AUTRES APPROCHES.

A ces quatre regroupements, s'ajoutent également des approches dites " corporelles", c'est-à-dire faisant appel à l'énergie corporelle ou au mouvement comme agents thérapeutiques. A titre d'exemple de ce dernier groupe, mentionnons la bioénergie, l'abandon corporel, la méthode Feldenkrais, etc.

Exrtait de Le psychologue et vous (Brochure d'information éditée par le journal des psychologues).
  Lire la suite de la discussion sur forum-depression.com


88006
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages