Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Psychologue-psychotérapeuthe en consultation

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 751 lectures | ratingStar_107493_1ratingStar_107493_2ratingStar_107493_3ratingStar_107493_4

Je me pose des questions sur ma violence avec mon fils de 2 ans et demi.C'est une violence maîtrisée aussi, rien du cas social, mais bon, je pense que c'est une violence inutile (mon fils s'endurcit et me nargue) et traumatisante pour moi (je m'en veux).

Typiquement, je sors de mes gonds très facilement avec mes 2 enfants et mon fils passant son temps à faire des bêtises, je me sens obligée de sévir à tout bout de champs. Au début, c'est simplement gronder. Après, c'est crier. Ensuite, c'est lui serrer très fort le bras ou lui donner une fessée qui me libère.

Pour ma bonne conscience, il n'a jamais eu de bleu ou de marques consécutives à ces "corrections". Mais, je me sens coupable. Parce que il y a une telle colère en moi, quand je fais cela. Parce que je sens que cela ne sert qu'à me défouler.Moi, je pense que je vais consulter un pédo-psychiatre pour commencer. Je voudrais qu'il m'aide à comprendre, pourquoi mon fils est si dur, pourquoi il est si provocateur.

Et ensuite, je chercherai quelqu'un qui puisse m'aider à devenir plus zen, à ne pas perdre mon sang-froid à la moindre occasion.La psychologue-psychanaliste que j'ai vu gratuitement à ma mairie, suite à ma séparation avec le père de mes enfants, m'a expliqué la différence entre psychiatre et psychothérapeuthe.

Parfois, ils ont la même formation médicale et sont remboursés de la même manière, mais ils ont une approche différente : le psychiatre laisse le patient parler, de façon à laisser remonter des choses oubliées ou inconscientes, avec le psychothérapeuthe, c'est plus léger, mais il y a des possibilités d'avoir un dialogue, un feed-back sur ce qu'on dit.C'est vrai que chacun a ses propres besoins et ça dépent beaucoup du professionnel rencontré. Je suis tombé sur un psy pas intéressant et une psychologue très pro et très utile, c'est sans doute pour cela que je prefererais voir aujourd'hui un psychologue-psychothérapeuthe (avec une formation de psychanaliste, c'est sécurisant).
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


107493
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages