Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Réf "il faut aider les pères" payot 2008.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 22/06/10 | Mis en ligne le 22/07/12
Mail  
| 257 lectures | ratingStar_279416_1ratingStar_279416_2ratingStar_279416_3ratingStar_279416_4
Dans lepsychologies magazine du mois de mai, il y a un supplément sur "les hommes" , il y a un article de Gabrielle Rubin "pas de pères, pas de civilisation". L'article commence comme ceci " pour lapsychanalyste, il est nécessaie que les pères soient reconnus et soutenus par la famille et la société. Car ils sont essentiels à la construction de l'enfant, et donc de notre avenir." Réf "il faut aider les pères" Payot 2008. Livre où elle décrit les enjeux de la paternité. Je me souviens d'avoir lu également il y a quelques années un livre de christiane Singer qui traitait en gros " de la prégnance trop importante de la mère" je ne connais plus le titre exact. Ces différentes lectures pourraient peut être te permettre d'étayer "tes arguments personnels" face à l'incompréhension des professionnels que tu rencontres. Il y a probablement des associations de pères près de chez toi. Ne restes pas seul.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


279416
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages