Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Rêve sexuel incestueux

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 05/03/11 | Mis en ligne le 03/04/12
Mail  
| 310 lectures | ratingStar_236336_1ratingStar_236336_2ratingStar_236336_3ratingStar_236336_4
Bonjour Eisenberg, Il y a certainement des personnes qui, de part leur simple résonnance, et leur implication onirique, vont vous donner des pistes sur votre rêve. Surtout, veuillez n'accorder aucun crédit à l'Ico-niais, il dit n'importe quoi, ce qui lui passe par la tête, c'est un être nocif dans le sens où il n'a aucune conscience du mal qu'il peut faire en faisant penser qu'il s'y connait et en balançant des phrases élliptiques qu'on peut interpreter comme venant d'un connaisseur. En fait il balance un semblant de phrase comme un diagnostic, mais il avoue dans un post qu'il n'y connait rien en matière de rêves, ni en psychologie, ni en psychanalyse, ni en rien d'ailleurs. Il s'est déjà fait virer du forum de psychanalyse. Alors ne vous laissez pas impressionner. Voici ce qu'icau-niais dit dans un post relatant son expérience en matière de psychologie : EDIFIANT : " Bonjour Madame, Je me suis inscrit aux forums de Psychologies. Com à l'automne 2009. Étant en retraite, passionné et expert – tout bien pesé – dans un rameau bien particulier de la compréhension de l'homme, j'ai abondamment participé. Accroc je peux dire que je l'ai été ; mais accroc je peux également dire que j'en ai subi un, plutôt désagréable, mais finalement salutaire puisque j'emploie désormais mon temps à la rédaction et l'illustration d'un ouvrage consacré à la compréhension des rêves. Mon histoire est celle d'un mauvais arbitrage de vos forums, ce qui est commun sur le Web ; voici pourquoi (vu de chez moi bien entendu). Je participais donc au forum traitant du rêve, et, la culture actuelle étant ce qu'elle est, à celui dévolu à la psychanalyse. Mon point de vue, marqué d'une forme d'exigence tranquille et nullement militante, n'est guère en phase avec l'air du temps ; il reste cependant tolérable et peut apporter aux gens de bonne volonté. J'ai cependant été viré, du moins c'est ce qu'il me semble, quand j'ai souligné par de gros et gras copiés/collés, sans aucun commentaire de ma part, l'attitude de deux psychonautes. Ces deux messieurs épuisaient tous les participants depuis des mois et des mois par leur affrontement quotidien, ils tartinaient infatigablement leur vilénie pour l'un, qui rebondissait sur l'irresponsabilité de l'autre. C'était devenu irrespirable. Poussant cette absurdité à l'extrême j'ai simplement dupliqué leur joute, sans rien y changer, afin que l'on prenne enfin conscience de la noyade dans laquelle sombrait le forum psychanalyse : j'en fus banni. Ce qui ne m'a pas surpris outre mesure. Je vous remercie de m'avoir permis de faire connaître un épisode de ce genre, ordinairement classé sans suite possible. Les autres commentaires que je pourrais faire seraient liés à la psychologie contemporaine en général, dont vous êtes un acteur ; un zélateur dirais-je ; ce que je conçois, commercialement parlant. Là existe un problème, plus fondamental, qui dépasse le cadre de votre proposition initiale… Sincèrement. Amar"
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


236336
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages