Histoire vécue Psychologie > Psychanalyse      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Traitement qui n'a aucun effet moral

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 398 lectures | ratingStar_89199_1ratingStar_89199_2ratingStar_89199_3ratingStar_89199_4

Je reviens de loin, très loin, des ténèbres… et j'aimerais par moments, souvent, n'en être jamais sortie. Je ne sais plus ct vivre au quotidien, fais juste semblant en espérant que par miracle ça passe et ça marche.

Bien sûr je suis suivie par une psychiatre (qui est t bien, t humaine ms que je vois trop peu car elle est surbookée) , ai un traitement depuis de nombreux mois et qui bizarrement n'a absolument aucun effet sur mon état moral.

En parallèle j'ai pris Rv avec une psychanalyste au CMP de ma ville, je l'ai vue mardi, j'aurais aimé faire une thérapie avec elle, le temps que je me remette à flot… ms pas de bol nous connaissons en commun quelqu'un et donc elle ne peut me prendre en tant que patiente.

J'attends maintenant qu'une autre psy du CMP ait une place et ça va être très long d'après celle que j'ai vu mardi. Sans doute plusieurs mois…

On me dit de bouger, de me forcer, de courrir le long du fleuve, d'écrire, de faire n'importe quoi (ça je sais bien faire…) mais de ne pas rester prostrée sans rien faire. Bons conseils, ms je n'y arrive pas et ne suis pas loin de me retrouver dans le même état qu'avant. Oui il y a un avant, et un après… j'espère un miracle sans doute. Je ne vois pas du tout mon avenir (si j'en ai un) , il n'y a pas gd chose à répondre à ça je sais, et puis je suis loin d'être la seule dans ce cas.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


89199
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon inconscient m'a largue une bombe en pleine gueule - psychanalyse

image

Exactement. On ne peut pas faire d'analyse avec un monsieur-je-sais-tout. C'est la raison de ma réticence à encourager st1g dans le cas présent. Cette posture "savante" et autoritaire de l'analyste peut faire illusion pendant un temps, et ensuite...Lire la suite

Grattage compulsif de plaies

image

Bonjour, j'ai 24 ans, suis en master 1 de psychologie et je ne savais pas que mon problème "existait" vraiment et que ça avait un nom. Je l'ai découvert en regardant toute une histoire et ça m'a soulagé de voir que je partage les mêmes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages