Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

A l'approche de la 40aine je suis perdue

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-medecine-ccm - 03/10/10 | Mis en ligne le 16/05/12
Mail  
| 173 lectures | ratingStar_255638_1ratingStar_255638_2ratingStar_255638_3ratingStar_255638_4
Je suis passé par là, et j'y suis encore ! J'ai 43 ans ! Il faut vous faire aider médicalement parlant soit avec des médicaments chimiques (divers inconvénients : on grossit, on somnole si on les prends la journée, on a des fringales… ou de préférence à base de plantes pour faire un break, une pause pour se protéger des attaques, des problèmes qui nous minent, nous recentrer sur nous-même, prendre le temps de réfléchir à notre vie futur, nos envies, nos souhaits ! Vous pouvez aller voir un psy, moi je n'ai pas trouver le courage, ni l'envie ! Mais après 2 ans de Zoloft, anti-dépresseur, j'ai eu envie, de sortir de l'ombre car j'ai tellement réfléchi, eu des centaines d'idées, changer d'avis que mes enfants et mari étaient désarçonnés tellement je me débattais pour survivre, trouver des idées pour me donner envie de continuer à vivre !! Puis là depuis 1 semaine je vais mieux, je sais où je veux aller, vers la vie, le plaisir de vivre et d'appartenir à la vie, j'y ai ma place ! Mais j'ai besoin d'aide et je me suis tournée vers la naturopathie (soins par les plantes) , l'osthéopatie, la micro-kiné, des gens qui m'aident à me sentir bien ds mon corps et dans ma tête ! Je sais que mon travail avec les enfants, leur amour à mon égard me sauve du manque d'amour d'avec mon mari, (je vis en collocation avec lui) et mes propres enfants (très indépendants) , mes passions : ma créativité, je veux enfin la faire reconnitre en exposant ou en vendant mes oeuvres, vivre à fond ma joie de m'occuper de mes animaux, de mon jardin, la photos : témoigner de la vie qui nous entoure et la montrer aux autres et échanger avec eux, continuer d'épauler mes ados malgré les difficiles relations de ces âges, me battre pour travailler ds de bonnes coditions à mon domicile et sans stress dûe au bruit d'une broyeuse (j'ai fais appelle à une association pour m'épauler) , croquer la vie à pleines dents, en allant voir mes amies, parler et être serviable avec des gens inconnus. Ma détermination à ébranler mon mari, nous nous fâchons encore mais il évolue petit à petit devant autant de détermination ! Je sens que je grandis enfin, je me sens maitre de moi-même, mes mauvaises expériences m'ont rendu plud forte ! J'ai encore du chemin, je le sais, mais j'ai envie de tenir ! A vous maintenant, vous n'êtes pas seule, confiez-vous à vos amis, psy, rencontrez d'autres gens, cela fait tellement de bien de voir que d'autres sont comme nous, écoutez leurs expériences, votre vie vous appartient, recréer là, rien ne vous empçeche de tout recommencer sans votre mari, s'il le faut, si vous le sentez ! Il y a encore tellement de chose à vivre, profitez-en !
  Lire la suite de la discussion sur sante-medecine.commentcamarche.net


255638
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages