Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Automutilations : je ne laisse jamais ma fille toute seule

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 211 lectures | ratingStar_228370_1ratingStar_228370_2ratingStar_228370_3ratingStar_228370_4
Les coupures font honte et donnent un grand sentiment d'échec. De culpabilité aussi. En même temps c'est une pulsion quasi incontrôlabe. Comme une souspape. Je ne sais pas. On ne peut pas aborder l'un sans l'autre. Mais peut-être est-il plus facile d'aborder la coupure que la souffrance. Les gens qui se coupent ne savent souvent pas de quoi ils souffrent, ni ce qui leur fait mal. Ils le font souvent même dans des circonstances qui les étonnent eux-mêmes. Et ils en ont honte ce qui rajoute à leur souffrance. J'essaie avec ma fille de prévenir. Si elle sent que ça va venir et que ça devient incontrôlable , donc coupure, il faut qu'elle essaie à tout prix de ne pas rester seule. D'être avec un adulte. Il faut absolument la présence. En plus de ça elle prend un médicament secours que le médecin lui a prescrit. Mais il est absolument important qu'elle ne soit pas seule. C'est une méthode que nous avons mise ensemble au point et qui fonctionne. Il y a la honte d'avoir "déranger " quelqu'un, d'avoir montré une " faiblesse". Mais en même temps il y a la fierté d'avoir surmonté cette pulsion. Et de voir aussi que les gens sont chaleureux et peuvent aider. Qu'ils lui sont solidaires et ça, ça n'a pas de prix!!! C'est encourageant pour elle. Elle se sent moins seule. Quant à la question si les personnes ont envie de changer, et bien c'est oui. Elles ont envie de changer, elle sont conscientes qu'elles ont besoin d'aide, le problème c'est comment demander de l'aide quand ces pulsions tombent du ciel n'importe ou n'importe comment et comment l'accepter. Je parle de l'aide que les proches peuvent donner. Il y a bien sûr l'aide psychologique qui doit absolument être mise en route parallèlement. Mais ça, c'est l'affaire du psy. Je ne suis pas spécialiste. Je parle de mon expérience à moi.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


228370
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages