Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cela va faire 4 ans que j'ai l'AAH

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1884 lectures | ratingStar_86683_1ratingStar_86683_2ratingStar_86683_3ratingStar_86683_4

Cela va faire 4 ans que j'ai l'AAH pour de fortes angoisses, des obsessions…

Ayant déménagé j'ai du suivre une nouvelle psy…

Celle-ci a fait les yeux ronds quand je lui ai dis que j'avais lAAH depuis plusieurs années et m'a dit que cela ne me faisaient pas avancer mais reculer…

Je suis d'accord avec elle, depuis l'arrêt de mes études je n'ai plus de vie sociale, je n'avance pas…

Dès le début j'ai donc cru comprendre qu'elle souhaiterait qu'à la fin de mes droits AAH nous fassions une demande de travailleuse handicapé…

Mais étant depuis 3 ans et demi à la maison… je me sens totallement en dehors de la société, me réinsérer me parait le parcours du combattant…

Je n'ai pas de diplome, pas de permis de conduire qui me permettrait de trouver du boulot…

Donc je me suis dit qu'il fallait que je fasse une formation… que je passe le permis…

J'ai pensé à mon projet professionnelle, pense avoir -enfin- trouvé quelque chose que je VEUX faire et que je PEUX faire !

J'étais pleine de motivation, d'envie, je voyais enfin un horizon différent pour moi, un but dans ma vie.

Et puis samedi, coup de téléphone de ma mère qui soudain -sans que je n'ai rien demandé - me dit que je devrais redemander l'AAH,

Ajoute "tu arriveras à te lever le matin toi pour aller travailler ? ",

Et qui m'a bassiné pendant une bonne demi heure en me parlant séchement et en trouvant les mots qui m'ont sapé toute ma confiance en moi.

(ou du moins le peu que j'essaie de retrouver depuis quelques semaines).

J'ai déjà beaucoup de mal à faire des choses, à gérer mon chez moi, à ne plus avoir d'angoisses, de moments de dépression mais là elle m'a sapé l'énergie que j'avais retrouvé !

J'avais vraiment besoin d'en parler.

Et surtout aux personnes qui auraient eu la gentillesse de lire mon pavé… leur demander ce qu'apportait le statut de travailleur handicapé car je ne suis pas renseignée sur cela.

D'après ce qu'on m'a dit, handicapé ou non cela ne change pas réellement les conditions de travail et ce n'est pas parce qu'on est handicapé qu'on nous demande "moins" qu'à une autre.

??

Mon ancien psy me disait que j'avais une plus grande fatiguabilité que les autres, pourquoi ma psy ne se rend pas compte ?

Ma mère (toujours elle ??) me dit que si la psy ne se rend pas compte que je ne suis pas capable alors ce n'est pas une bonne psy…

Je ne sais plus qui je dois écouter, ma psy, ou ma mère ?

Moi surement mais elle a le don de me faire redevenir la petite fille terrorisée par elle que j'étais ?: (?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


86683
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages