Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Effets secondaires Citalopram

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 12 ans
Mail  
| 1857 lectures | ratingStar_132073_1ratingStar_132073_2ratingStar_132073_3ratingStar_132073_4

J'ai attendu 2 ans avant de me décider à prendre un antidepresseur, car j'avais peur des effets secondaires ou de ressembler à un zombie. Mais à la suite de nombreux malaises, grosses crises d'angoisses, de larmes, d'idées noires, mon médecin m'a prescris du Citalopram.J'ai commencé par 1 comprimé par jour le soir, deux jours après comme je n'arrivais pas à dormir ma psy me dit alors de le prendre le matin. La première semaine j'ai eu des nausées et des migraines, alors mon médecin m'a donné 1/2 par jour pendant une semaine pour m'habituer, au bout d'une semaine je suis repassée à 1 par jour, et je n'avais presque plus d'effets secondaires, excepté une petite crispation des machoires mais sans plus. Au bout de trois semaines je commencais à ne plus ressasser mes idées noires. J'étais quand même hyper speed, alors le médecin m'a donné 1/4 lexomil matin et soir, pour compenser l'effet stimulant du Citalopram. Cela fait 7 mois maintenant, j'ai retrouvé le moral, confiance en moi, je suis transformée, ma psy m'a diminué mon traitement, je suis à 1/2 depuis 10 jours tout va bien, je ne prend plus qu'1/4 lexomil par jour, je suis encore mieux. Elle envisage d'arrêter progressivement à partir des beaux jours. Je ne regrette pas du tout d'avoir pris ce médicament, ça m'a aidé à passer un cap.Ce qui m'a aidé aussi c'est la thérapie régulière avec ma psy, le sport, pour moi l'aquagym.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


132073
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par jacques1000 | le 05/01/11 à 12:10

eh bien, vous décrivez très bien les effets secondaires du citalopram, ou séropram ou encore cipralex, ne jamais arrêter le médicament sans en parler à votre thérapeute, il y a des effets dévastateurs, en ce qui concerne le lexomil ? quel dosage?, ne jamais le prendre sur une trop longue durée. Il y a accoutumance sévère et le sevrage même progressif est difficile, insomnies, effets de persécution, interprétations surtout durant la nuit, transpiration, mains moites.
Courage
jacques1000

Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages