Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Guérir par l'EMDR

Témoignage d'internaute trouvé sur forum-guerir
Mail  
| 3348 lectures | ratingStar_87349_1ratingStar_87349_2ratingStar_87349_3ratingStar_87349_4

Je suis a ma 8 eme scéance d'EMDR, avec une psychologue. Je commence a me poser de nombreuses questions sur la suite à donner a ma démarche, car il semblerait que je sois un de ces rares cas qui a besoin d'une trentainne de scéances, pour décortiquer progressivement chaque couche de dissociation, et pour lequel les résultats de l'EMDR laisse un arriere gout de "pas fini" et de superficialité…

Je ne pleur casiment jamais, meme si l'EMDR me permet de remonter jusqu'aux causes de certains comportement. Tout semble aller vite, les causes a effets et association fonctionnent a merveille, mais les résultats me laissent perplexe quand aux symtomes que j'ai… En scéance, je ne ressens rien dans mon corps, pas grand chose, je suis la, brillant, et les scéances se cloturent sur un happy end, éventuellement sans une larme.

J'avais fait une liste de mes symptomes et une liste de mes "traumatismes" : les choses se sont améliorées, c'est certains, plein de croyance et de "petits bobos" ont été traités, révellés. Mais des sentiments forts, subites, des tristesses particulieres peuvent ré apparaitre tout a coups, notament dans mes relation amoureuses, et mes délires sont toujours la, meme peut être plus que jamais…

Je commence a me dire qu'un noyaux dur se trouve quelque part, avant mes 2-3 ans. Peut être avant ma naissance. Ma soeur m'a confiée que ma mere a fait une crise délirante avant ma naissance, elle croyait que j'etais vennu sans rapports sexuels. Est-ce cela qui est inscrit dans ma mémoire ? Ou bien s'est il passé quelque chose entre 0 et 3 ans que ma mémoire a mise de coté ?

Mes symtomes restants, sans liens avec ce que j'ai trouvé par l'EMDR :

- Délires narcissiques : je passe du temps a compenser "je ne sais quoi" par une mise en scene, chez moi, de moi meme faisant des démonstrations de force (bagare ou je sort vainqueur) , des démonstration de bravoure ou de qualité… toujours il y a les autres, dans mes scénarios, qui m'admirent. C'est une béquille mentale.

- Etat d'eufforie si les choses vont dans mon sens : j'arrive a séduire une fille qui m'impressionne.

- Timidité, blocage face au jeunes femmes qui m'impressionnent, et en meme temps exigeance et insatisfaction chroniques.

- Malaitre en société : dans des situations bénignes (dire bonjours au voisins, échanger quelques mots) je suis en panique paralysante, je sue, je baigaie, je perd mes moyens, mon esprit se vide…

Plus bien d'autres ancore…

Alors voila : aussi loin que je remonte, je me rappel avoir eu ces symtomes, ou des variantes. J'ai eu une enfance completement en replis et en mal être, en échec scolaire, incapable de me concentrer, dans mes reveries, dans mes scénarios. J'etais aussi trés complexé, maladivement timide (sueurs terribles). A 22 ans, je commencais a m'auto mutiller, et j'ai decider de chercher des solutions : je me suis interressé a la psychannalyse - j'ai entamé un travail sur moi meme, seul, qui m'a apporté beaucoup de changement. J'ai pu avoir, tant bien que mal, ma premiere petite amie, me constuire un réseau d'amis, éviter le pire peut être…

Mais ces béquille mentales sont toujours la, et réguliérement je me sens derriere un voil, loin des autres, les situations ou je perd les pédalles sont toujours la, meme si l'EMDR m'a permis de comprendre et résoudre beaucoup, beaucoup de choses.

Que dois je faire ? Je suis quelqu'un de trés méthodique et intuitif. Je me suis fait un logiciel d'EMDR, et ça marche aussi. J'ai fais une scéance d'auto EMDR de 15 minutes et ça a marché : j'ai fais des reves la nuit suivante.
  Lire la suite de la discussion sur forum-guerir.com


87349
b
Moi aussi !
7 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages