Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je me déteste

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 213 lectures | ratingStar_264250_1ratingStar_264250_2ratingStar_264250_3ratingStar_264250_4
Salut Estelle, Je suis dans le même cas que toi alors je ne serai peut-être pas ta meilleure conseillère. J'ai quand même envie de partager avec toi mon expérience de ce calvaire que tu dis vivre. Je viens justement d'écrire un sujet à ce … sujet (!) et j'y raconte un peu l'expérience qui fait que je suis comme ça. Et là, en faisant un tour sur le thème "estime de soi", qu'est-ce que je vois ? Ton sujet. Je m'y retrouve tellement ! J'ai lu vite fait tous les conseils que les gens t'ont mis et je pense qu'ils sont bons : Aller sur le forum parents. Te demander pourquoi tu te détestes. Ou encore aller voir un psy. Je retiendrais plutôt la dernière option qui me semble la plus secourable. En effet, quand on se sent comme tu le décris, je ne pense pas que ça se résolve juste en se demandant pourquoi ça cloche. (mon conseil est valable pour moi aussi, hum ! ) Le deuxième problème c'est qu'on ne tombe pas sur un bon psy dès le 1er que l'on va voir. Moi je n'ai pas encore le cran (ni l'argent) de rentrer dans la "Quête" d'un psy mais je pense que je n'y couperai pas. Donc si tu en as l'occasion et si tes parents peuvent accepter cela, pourquoi pas se mettre à la recherche DU psy qui te convienne. N'oublie pas qu'il faut que tu sois prête. Sinon, bien qu'étant dans la même situation que toi (à 8 années près) , je peux tenter de te rassurer sur quelques points. Ton témoignage m'a trop émue pour que je n'essaie pas. Premièrement tu as une passion et tu l'alimentes : mais c'est génial !!! Comme je t'envie, moi ma passion ce serait la danse mais faute de sous et vue ma situation, je ne suis pas capable d'en faire pour l'instant (ça demande d'être avec "les Autres". A part ça je n'ai pas de passion qui puisse s'exprimer lorsque je suis seule. La tienne te permet de faire respirer ton cerveau loin des vicissitudes de la vie, et c'est tant mieux comme ça ! Deuxièmement, vue ta façon d'écrire et ta passion, tu es une fille intelligente. N'oublie jamais ça, même quand les autres couillons (excuse moi mais ça m'énerve la méchanceté des gens) de ta classe rient de toi et pensent peut-être que tu es bête. Troisièmement, essaie de trouver des témoignages de gens qui ont réussi même quand leurs parents étaient "contre" leurs projets. Je sais que c'est difficile à vivre pour toi de sentir que ta mère est déçue, mais selon moi, si tu veux te réaliser, tu ne devras pas tenir compte de son avis. Enfin, je suis pas une spécialiste : tu devrais effectivement consulter le fameux forum "parents-bidule" ! Juste pour te dire : je connais quelqu'un dont le père s'est opposé à ce qu'il devienne comédien, et bien il l'est quand même devenu ! Et moi c'est pareil : mon père voudrait que je fasse comme mon frère, que je sois une championne dans un sport. Que veux-tu, je n'aime pas trop le sport et je préfère les connaissances intellectuelles. Il faudra donc que je fasse "mlagré" l'opinion de mon père, à défaut de faire "avec". Enfin, j'ai le regret de te dire que ça va te demander énormément de temps pour changer, et que tous les bons conseils du monde ne serviront à rien tant que toi tu ne seras pas prête à ce changement. Sois prête à cette difficulté. Mon copain (un jour tu seras aimée, ça arrivera forcément.) traînait depuis son enfance jusqu'à ses 28 ans une histoire difficile psychologiquement. Du jour où il a décidé que ça devait changer, cela s'est fait pour lui en 6 mois. Il a fait une psychanalyse dite "active" et a lu plein d'ouvrages de psychanalyse, a discuté avec ses parents. Il me dit toujours qu'une thérapie ça n'est pas juste y aller passivement. Il faut être actif et s'impliquer dans tout ce que tu fais et dis donc DANS le cabinet du psy ET en dehors… Bref petite Estelle, c'est très bien que tu aies posté ce message car au moins ça prouve que tu tiens à la vie, malgré les souffrances que tu t'infliges. Plein plein plein de courage pour toi, Suntear. PS : si tu es sur Paris ou sa banlieue, il existe des cours de théâtre dans une asso très bien, avec plein de jeunes. D'autres jeunes filles telles dans nos cas en ont parlé sur le forum de psychologies (le thème est "théâtre contre timidité" je crois). Moi j'y vais depuis le mois de mars dernier et ça m'aide un peu… Il persiste le même problème : il faut s'impliquer, oser, sinon rien n'avance. Si tu veux connaître l'adresse du site internet, dis le moi et je te l'enverrai par message privé.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


264250
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages