Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je me sens coupable après ma séance de psychothérapie

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 16/12/10 | Mis en ligne le 16/11/11
Mail  
| 444 lectures | ratingStar_223666_1ratingStar_223666_2ratingStar_223666_3ratingStar_223666_4
Âpres un entretien j'ai la tête videe, mais dès que je rentre, je n'arrête pas de me dire : pourquoi je lui ai dis ça!!!! je n'aurai jamais du réagir comme ça devant lui, Il va mal prendre ce que je lui ai dis, je l'ai certainement vexé, que va t il penser de moi apres tout ça, ce qui genere une profonde angoisse et un mal être parfois intense, une culpabilité profonde, Je lui dis souvent merci pour votre patience ou alors avec une patiente comme moi, vraiment je vous donne du fil à retordre. C'est comme si je voulais qu'il me rejette alors que non certainement pas puisque je cherche son aide et son aval j'envoi aussi un mail d'excuse en rentrant car je me sens coupable de ne pas avoir bien agi envers lui je reste deux ou trois semaines voire plus avant un nouvel entretien et j'ai le temps d'y penser à tous mes regrets, mes remords etc... Je m'excuse aussi à l'entretien suivant en direct et là il me dit "mais arrêtez voyons" Il faut savoir que je suis un animal blessé par la vie au plus profond de moi. J'ai subis des traumatismes qui me guident peut etre vers cette attitude, je ne sais pas. C'est comme si j'etais une personne soumise. Je me sens souvent de trop, c'est vrai. En entretien je réagis pourtant en exprimant mes émotions. Je suis en depression chronique, en tout cas, c'est ce que je ressens. En entretien, je sais pleurer, montrer mon désarroi ou ma colère, ma haine, mon rejet, je lui dis, je lui decris. Je peux lui decrire jusqu'où je suis capable d'aller quand j'ai le sentiment que je suis en plein desespoir et que je ne tiens plus. Je suis parfois au bord de l'hospitalisation, avec des idées noires terribles qui ne cedent pas avant plusieurs jours. Et je n'ai pas forcement d'entretiens à ce moment là et je me sens terriblement seule à gerer ça. La j'aimerai qu'il soit en face de moi et que je puisse m'exprimer. Je ne sais plus qui je suis, ce que je suis, la confiance que j'ai en moi meme est etiolee. Mon psy me pousse vers l'autonomie, la mienne. Mais J'ai besoin de lui pour savoir si la route que je prends est la bonne. Je ne sais pas me diriger seule. Disons que j'ai peur. Je sais ce qui peut etre bon pour moi et mauvais, c'est tout. Je travaille quand je ne suis pas au plus mal sur des objectifs à atteindre, principalement sur des reussites à atteindre avec un plan à suivre.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


223666
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages