Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne veux plus entendre parler de ma psychothérapie

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 709 lectures | ratingStar_120265_1ratingStar_120265_2ratingStar_120265_3ratingStar_120265_4

Je parlais avec mon meilleur copain de psy depuis pas mal de temps et voila que je me jette à l'eau pour aller consulter avec toute la somme de questions de la première fois. Je vois un psy pendant plusieurs mois je lui parle de tout, je décide de vider mon sac car je veux avancer et ne pas perdre mon temps. Je m'apercois qu'il prend des notes chaques fois que je lui parles de mon enfance et je trouve ça normal. Très honnetement entre nous je flash pas sur lui je le prend pas pour un dieu je ne le considère pas comme un surhomme mais comme quelqu'un qui peut me faire avancer.C'est tout. J'aimerai avancer, mais je sais pas ou aller, je pense qu'au bout d'un moment je vais réaliser des choses, mais j'ai le sentiment profond de perdre mon temps et je décide de quitter, mais il m'en dissuade. Au bout d'un moment je viens meme en psychothérapie en lui annonçant que je n'ai rien à lui dire je voudrais tant mais je m'ennui, et en plus je lui ais tout dis. Il me dit à ce moment là que c'est quand on à a plus rien à dire qu'on peut commencer à creuser.Ok allons-y alors, les mois passent à hauteur d'une séances par semaine, je réflechi chez moi, je prend des notes pour pas oublier certaines choses.mais il ne se passe rien. Désolé mais je n'ai pas une histoire banale, ceci dis je suis pas traumatisé, violé ou d'autres horreures et tant mieux j'ai l'impression d'être simplement normal.Est- ce possible j'ai du mal à y croire moi meme mais on m'a parlé du transfert moi j'ai rien eut du tout j'aurai tant voulu vivre ça Cela fait un peu plus d'un an j'ai senti pointer une culpabiliter quand j'ai quitter mon psy mais je ne veux plus entendre parler de lui un jour j'ai travailler au marché et il s'est pointé à mon stand avec ces potes ils chahutaient comme des gamins quand j'ai levé la tete je l'ai vu il a eu l'air surpris et il a disparu.je ne l'ai pas revu. Quelques temps plus tard ma soeur est venu me voir pour me dire qu'elle avait vu le meme psy que moi alors que je ne lui avais rien dis à elle, je n'ai pas trouvé ça très fin de la part de mon ex psy.LeS gens de mon entourage à qui je veux révéler des choses c'est mon choix et d'autre part c'est pas très pro de ça part.mais bon c'est pas grave .
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


120265
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par BaudouinLabrique | le 11/11/10 à 14:14

Vous êtes tombé sur un "dérapeute" ou pseudothérapeute qui ne respecte pas le code de déontologie (basique) lié à toute thérapie.

Extrait de mon livre "Quand les thérapeutes dérapent" (http://www.derapeutes.eu) :

D’abord ne nuire en rien

Bien avant de se lancer dans la pratique, le soignant devrait avoir réfléchi profondément et s’être interrogé avec une attention particulière sur la bonne conduite à adopter. Basée sur le bon sens, la première règle incontournable qu’un thérapeute doit respecter, est de ne rien ajouter à la souffrance du patient. Même s'il n'est pas médecin, il doit se conformer le mieux possible à l’esprit du serment d’Hippocrate qui dicte notamment de d’abord ne nuire en rien , entre autres, par rapport au cadre des séances, à son comportement, à ce qu’il dit et, même, à ce qu’exprimerait le langage non verbal…
Le respect de la confidentialité participe aussi à ce devoir de ne pas nuire. Cette confidentialité repose sur le secret professionnel, qui garantit au patient le fait que sa présence en thérapie, son identité et le contenu de la séance ne seront jamais dévoilés .


Copyright Baudouin Labrique

Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages