Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je préfère me soigner seule que de prendre les médocs

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 325 lectures | ratingStar_78207_1ratingStar_78207_2ratingStar_78207_3ratingStar_78207_4

Mais je nvais pas voir de psy, je fais tout de même un gros travail sur moi depuis quelques temps avec l'aide d'un proche, c'est très enrichissant. (Peut être que c'est plus lent pour arriver à ses fins…).

Les cachets c'est… amusants… au début j'étais assez euphorique et je suis devenue vachement sociable, (effets secondaires ? ) , mais par contre c'est assez flippant, impossible d'avoir une pensée négative, impossible de ressentir de la mélancolie ou une certaine tristesse, comme si il y avait un blocage.

Là depuis quelques jours le médicament à moins un effet radical, je me sent plutôt bien mais j'ai recommencé une crise d'angoisse une nuit (enfin c'est très léger, le mot crise est un peu fort tout de même) , et même période qu'avant, c'est à dire quelques jours avant mes règles.

Bon, je fini la plaquette et j'arrete le médoc, c'est désagréable de se sentir bien tout le temps.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


78207
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages