Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je vais voir un psychiatre car ma vie n'a aucun sens

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 386 lectures | ratingStar_225732_1ratingStar_225732_2ratingStar_225732_3ratingStar_225732_4
Voila, je vais bientôt aller voir un psychiatre, afin que ce soit tout remboursé, je ne veux et ne peux pas payer un centime pour aller voir un psy, je trouverais cela injuste ! Je vais voir un psy car je me retrouve dans une situation ou je suis bloqué. Ce n'est pas moi qui vait prendre le RDV, c'est mon amie à qui je l'ai demandé. Je n'ai pas la force de prendre les RDV moi même. Hier soir, j'ai dit une phrase terrible à mon amie, mais je le pense, j'ai dit "je préférerais ressentir les choses comme tout le monde et souffrir que ne pas souffrir et être dans ma situation actuelle, c'est à dire avoir des sentiments faussés et donc ne pas connaitre la vraie souffrance..." puisque tous mes sentiments sont faussés ! J'ai aussi dit à mon amie "maintenant que je vis, je ne veux pas mourir car j'ai peur de la mort et je ne peux pas me suicider car j'ai peur de la douleur (et de la mort). Mais à bien y réfléchir, j'aurais préféré ne jamais venir sur cette planète, j'aurais tout simplement préféré ne jamais exister". Je suis dans une situation ou je devrais me faire interner car je suis mal à un point inimaginable, et pourtant je ne connais pas la vraie souffrance. Ben oui mais comme je l'ai dit plus haut, je préférerais la connaitre la souffrance et que ce soit tout clair dans ma tête. Mais la, c'est tout en bouilli, je ne sais pas qui je suis, qui fait mes gestes, qui les contrôle ect... Je peux vous le dire, je suis dans un sale état mais de l'extérieur, cela ne se voit pas, car je veux que personne ne le sache, à part mon amie (la seule que j'ai). Je veux donc aller voir un psy. Je suis déja allé en voir un une fois mais ça n'a servi à rien car je n'osais pas lui parler de ce qui posait vraiment problème. Ma grande peur : Me mettre à nu devant lui. Mon dieu quel chose difficile et impossible à réaliser que de parler de ses problèmes. Pourquoi, dans ma tête, c'est impossible de me mettre à nu devant le psy ? Peut être parce que je ne fais confiance à personne dans ce monde, même pas à mon amie. Je vais éclater bientôt, car je vais de toute façon me retrouver dans une situation financière déplorable. Et que j'écleterais, tout le monde saura que je vais mal et alors la, ce sera fini (ne me demandez pas pk, je le sais, c'est tout). Je sens que ça va bientôt mal finir. Un simple accrochage avec une personne dans la rue pourrait en drame, je le sais très bien. Le psy est la seule personne qui pourrait m'aider, mais comment me mettre à nu devant une personne inconnue ? Et si ce psy n'est pas un bon psy, comment se remettre de cela ? Impossible pour moi ! Et si je me mets à nu devant le psy, je risque de ne plus être en état de pouvoir ressortir de son cabinet, et donc tout le monde saura que je vais mal. Je suis bloqué, je ne sais pas quoi faire. J'ai tellement honte de tout ça, y'a aucune émotion de ma part sur tout ce que j'écris, car je n'accepte pas ce que j'écris. Je suis dans un mécanisme hyper complexe, tous mes sentiments sont faussés, j'ai pleins de manques dont je sais déja que je regretterais plus tard de ne pas les avoir comblé, j'ai peur de ce que je suis vraiment, ça va vraiment mal. En fait, je deviens fou à force de ne pas avoir de contacts sociaux. Cette phrase résume mon état actuel. Le psy est ma dernière chance avant de sombrer dans la folie (c'est pas juste une belle phrase, c'est vraie aussi). Voila, j'avais juste envie d'écrire tout ça. Mais je me pose une question : Puisque je résiste pour ne pas devenir fou, cela veut donc dire que je ne le suis pas non ? Durant une séance psy, est ce que je peux me taper la tête, m'énerver, dire des mots grossiers, dire que les gens sont tous cons, dire que ça me pète les cou..., dire que je ne veux pas payer un centime pour une thérapie car je trouverais cela injuste, dire que je déteste les médecins généralistes ect... ? Il va pas mal ma juger après tout ça ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


225732
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages