Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'alliance entre un psy et son patient

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2096 lectures | ratingStar_24155_1ratingStar_24155_2ratingStar_24155_3ratingStar_24155_4

Pour moi, effectivement, un psy doit s'impliquer dans sa relation avec son patient. Il y a des personnes qui pensent le contraire. Pour moi, c'est la BAse d'une alliance thérapeutique avec un patient (et non pas un client, comme l'a dit la personne ci dessous. Les mots choisis sont essentiels pour moi aussi). Par s'impliquer, loin de moi l'idée que le psy fasse une dépression après la fin de la relation thérapeutique, comme aurait voulu me e faire dire une autre personne du forum dont je ne citerai pas le nom, car je m'en rappelle plus.

Oui, essentiellement, un psy se doit de s'impliquer psychologiquement et meêm à d'autres niveaux dans la problématique du patient et lui donner une acceptation inconditionnelle de sa problématique, dans un cadre et des limites. J'ai besoin d'un psy qui comprenne cela. En effet, ce psy m'a fait croire qu'il était un "ami", ce que bien sur j'ai toujours évité ; mais il y a eu des dérives dans ses conseils. Trop de conseils, trop bavard, trop "monsieur je sais tout", ce qui ne m'a pas laissé le temps et l'espace pour m'exprimer. C'est quand même mon temps à moi que je payais. Ce n'est pas de l'égocentrisme, mais un DU. Contrairement à une autre relation avec les personnes, dans la vraie vie ; Seulement, il m'a trop souvent coupé la parole pour me donner son opinion. Il m'a trop souvent dit ce qu'il pensait de mon ami, et des autres, sans même les connaitre, en se basant sur mes seules dires. Je trouve cela profondemment malhonnete de la part d'un psy de dire d'une personne, qu'elle est une "pauvre fille" car si il avait cette personne en cabinet, devant lui, il mesurerait ses propos. A moins, à moins qu'il ait eu volontairement envie de me suivre dans mon DELIRE, à savoir mes colères sur les autres… Il m'a finalement claqué la porte au nez. En me suggérant trop de solutions et en évitant de me laisser trouver les solutions par moi même ; Il a sans doute répondu à ce que je pensais vouloir : qu'on me donne des conseils. Mais au fond, je me suis rendue compte que, pour être très honnete, je n'en voulais pas et qu'au fond, je sais très bien ce que je veux. Sauf que j'ai tellement de problème de confiance en moi que j'ai encore du mal à assumer mes propres choix.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


24155
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages