Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'inefficacité des traitements psychiques et médicamenteux

Témoignage d'internaute trouvé sur forum-depression
Mail  
| 346 lectures | ratingStar_91410_1ratingStar_91410_2ratingStar_91410_3ratingStar_91410_4

Dans la plupart des cas, je reconnais quelques symptômes ou expressions de souffrance ne m'étant pas étranger. De nombreuses personnes de mon entourage me conseillent régulièrement de consulter un psychiatre (pour des raisons jadis évoquées sur ce forum-même) , mais m'y suis pour l'instant toujours refusé.

Non qu'il s'agisse d'un refus obstiné et borné, mais à la vérité, lorsque l'on passe déjà beaucoup de temps en milieux hospitalier pour une pathologie lourde et à vie, le peu de temps libre en dehors de l'activité professionnelle qui est d'ailleurs elle même un facteur très important de stress et de déprime ou de dévalorisation de soi ; ce peu de temps libre restant disais-je, est un bien précieux qui nous rebute à aller de surcroît consulter un psy.

D'autant plus que j'ai toujours eu (très injustement sans doute) à l'égard de cette profession et autres affiliés, une vision plutôt suspicieuse. Il me semble aussi me souvenir que mes parents m'en firent consulter un lorsque j'étais enfant (parce que traumatisé par mes premières années de vie passées en milieux hospitalier précisément et déjà…) et j'en conserve un souvenir aussi rancunier que traumatique.

Quoi qu'il en soit, au lire de tous ces témoignages, une question me revient régulièrement à l'esprit :

Toutes ces différentes thérapies, qu'elles soient psychiques ou médicamenteuses et je le crois, la plupart du temps associées, sont elles réellement efficaces.

Je côtoie personnellement des amis très touchés par la dépression que je vois être suivis depuis tant d'années sans véritable amélioration (ce qui ne les a cependant pas empêché de plutôt réussir dans leurs carrières respectives) que j'en viens à douter de l'efficacité de tous ces traitements tellement coûteux, par ailleurs et si contraignants.

Aussi cela me renforce t'il, sans doute un peu hypocritement, dans mon souhait pour l'instant, de ne point consulter.

Pour être honnête, je crains à la vérité en consultant, ouvrir une boîte de Pandore qu'il me deviendrait impossible à contrôler ni maîtriser émotionnellement. Il s'agit de souvenirs douloureux de mes premières années principalement, sur lesquels, pour reprendre un terme professionnel, il n'est pas facile de "travailler", puisque plutôt inconscients.

J'ai vécu le même genre de situation avec mon épouse dont quelques séances ont fait remonter à la surface des souvenirs tellement terribles, qu'elle en est ressortie complètement démolie.
  Lire la suite de la discussion sur forum-depression.com


91410
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages