Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le plus important c'est de s'ouvrir à son entourage

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 334 lectures | ratingStar_225730_1ratingStar_225730_2ratingStar_225730_3ratingStar_225730_4
finalement l'ordre de réponse des deux messages à ce jour est interessant. Je confirme dans un premier lieu que je suis vraiment enfermée dans moi-même.. Bien sûr j'ai vu un psy, même pendant si longtemps , mais l'opération a échoué... elle n'aurait pas échoué si les psy pouvaient un peu plus se spécialiser plutôt que de rester dans des généralités freudiennes ou autres... j'avais envie d'écrire ce message sachant bien que les gens vont vouloir m'aider... mais je dois aider ceux qui veulent bien m'aider.. Adulte enfant d'alcoolique, je suis... donc je me suis construite complètement de travers. j'en ai pris conscience récemment , j'ai compris comment procéder pour petit à petit me reconstruire avec les bons matériaux... Ce qui me désespère c'est que mon environnement ne respecte pas , ne comprend pas que c'est une réelle maladie et pense que je ne fais pas d'efforts pour aller mieux..mais la prise de conscience m'a "jetée par terre" et je ne sais par quel bout commencer. il y a des sites spéciaux pour cela mais je n'ai pas réussi à m'y introduire vraiment car probablement, je ne suis pas assz docile et trop stressée. Et je comprends bien qu'il faille dans un premier temps "lâcher prise.".. et c'est ce lâcher prise qui fait que je me retrouve enfermée dans cette coquille de noix...de Mamyblue. lâcher prise quand on est entouré, serait l'idéal, mais quand on vit seul, cela semble impossible.. J'ai trop ramé, n'importe comment et dans toutes le directions et je suis épuisée...j'ai intérêt à me reposer, à lâcher- prise, à apprendre à m'aimer, à me respecter avant toute chose...Je voudrais parler de cela à des gens normaux plutôt que de m'insérer dans un groupe où l'on ne fait que parler de cela et qui ressemble à un pleuroir mais certes, où malgré cela une très grande solidatrité existe, certes, alors que je sens qu'il me faut aller à l'air libre respirer le bon air. c'est sans doute pour pouvoir mieux recommencer de zéro que je fais le vide dans l'endroit où je vis... qui herueusement e m'appartient pas... mais procéder à un grand tri et installer de nouvelles base demandent de la patience... et mon âge me fait paniquer, car je me dis, à quoi bon, j'ai de toute façon tout raté et je suis vieillissante et me dis 'à quoi bon maintenant... " voilà mon état d'âme.. J'aime beaucoup votre pseudo, il me fait sourire de bon coeur....
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


225730
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages