Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

ma femme s'enferrme dans la dépression

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1256 lectures | ratingStar_22857_1ratingStar_22857_2ratingStar_22857_3ratingStar_22857_4

Je revenais jusqu'à présent car j'étais persuadé de ses sentiments profonds et je me disais qu'il fallait être adulte pour deux. D'ailleurs une fois calmée on arrivait à analyser assez sereinement la situation même si elle avait beaucoup de difficulté à reconnaître ses torts. Je n'étais pourtant pas agressif (enfin je crois) , j'essayais de ne pas l'incriminer personnellement mais de lui faire comprendre que pour que notre relation marche elle devait travailler tel et tel point. C'était difficile à entendre pour elle, et finalement il fallait que je reconnaisse un tort de mon côté pour qu'elle en reconnaisse un à elle. A la fin j'avais du mal car beaucoup de choses qu'elle me reprochait était la conséquence de ce que je lui reprochais… on tournait en rond !

Enfin au moins dans ses moments là elle reconnaissait à demi mot qu'elle ne parvenait pas à gérer ses frustrations et qu'elle se bloquait au lieu de communiquer, qu'elle était "un peu" capricieuse et que très vite on tombait dans une violence verbale excessive. Je pense qu'elle a conscience de son état dépressif actuel, même si elle refuse de prononcer le mot et parle plus d'une grosse fatigue ou d'une déprime, cela dit tout à fait compréhensible vu ce qu'elle a vécu. Elle a consulté un médecin qui lui a donné des anti-dépresseurs mais son corps les a rejetés. Elle devait aller consulter un psy, j'espère qu'elle va effectivement y aller. Mais qu'en attendre vraiment ? Elle va raconter son histoire qui est extrêmement touchante, dire qu'elle a rencontré un homme en qui elle a cru et qui l'a un peu aidé, mais pas à la hauteur de ce qu'elle attendait et qui aujourd'hui l'abandonne au lieu de la soutenir, en plus en ayant boulversé sa vie. Le message du psy risque de la conforter dans son choix et comme elle est de nature fonceuse elle va tirer un trait définitivement sur moi. Je pense au contraire qu'il faudrait lui signifier fermement que son comportement est excessif et qu'aujourd'hui elle manque de lucidité. Ses parents ne peuvent rien faire, ils sont désarmés devant son caractère et ils ne veulent pas prendre le risque de ne plus voir leur fille et leur petit-fils (déjà quand elle était jeune elle n'en faisait qu'à sa tête). Ses amies sont moins présentes qu'avant mais vont certainement lui dire de tout arrêter si elle est malheureuse. J'ai l'impression d'être le seul à pouvoir lui dire ses "quatre vérités" et à être écouté mais je ne peux plus le faire puisqu'elle ne veut plus que je l'appelle (et moi je ne veux plus revenir pour me le prendre dans la figure ensuite et recevoir des insultes). Pourtant au fond d'elle je sais qu'elle n'attend que ça, elle m'avait confié qu'après une grosse séparation elle regardait très souvent son portable pour voir s'il n'y avait pas un message de ma part. J'hésite à prendre contact avec sa psy et la rencontrer pour lui donner ma version des faits, afin qu'elle oriente son analyse dans le sens qui selon moi conviendrait (ou au contraire m'expliquer que je n'ai rien compris et que tout est de ma faute). Lui montrer les SMS et les insultes lui permettrait peut-être de comprendre que derrière l'image de femme équilibrée mais fragilisée qu'elle souhaite donner il y a en fait une personnalité nerveuse, exigeante, intolérante, capricieuse, incapable de gérer ses propres contradictions sans rejeter la faute sur l'autre et finalement destructrice par manque de confiance en soi et par peur de se décevoir elle et les autres. Mais s'agit-il d'une maladie mentale que l'on peut soigner ou d'une personnalité qui ne changera jamais ? C'est important pour moi de le comprendre car même si mes mots sont durs à son égard je l'aime profondement et j'ai toujours envie de la protéger, des autres comme d'elle même.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


22857
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages