Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Maison de retraite

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 20/07/10 | Mis en ligne le 23/05/12
Mail  
| 201 lectures | ratingStar_258443_1ratingStar_258443_2ratingStar_258443_3ratingStar_258443_4
Bonjour, Ça y est, ma maison va rentrer dans la maison de retraite après avoir déménagé 4 fois en moins d'un an. Tout cela a commencé sur ce qui ressemble à un coup de tête : ma mère qui vit seule et qui n'a que 75 ans veut absolument rentrer en maison de retraite. Depuis peu de mois, elle me parle souvent dans les correspondances d'héritage, de lieu d'enterrement, de don de corps, bref de tout ce qui a rapport avec sa mort. J'ai souvent une horrible impression que tout cela a un rapport avec elle et sa propre mère (que je n'ai jamais connu, elle est morte peu après ma naissance, à 76 ans après une atteinte rénale, causé par l'éclatement de vaisseau sanguin au cerveau causé par l'hypertension). Cependant, le fait que ma mère soit si différent qu'il y a seulement 8 ans (peut être bien moins, mais je sais plus trop ! ) , ça me fait impression que ma mère est déjà morte quelque part avant qu'elle soit entrée en maison de retraite. D'autre part, j'ai beaucoup espacé mes visites chez ma mère, elle habite à 650 km de chez moi, je ne la vois qu'une fois par an maximum, et ce ryhtme me convient fort bien, car d'après les psy que j'ai connu, ma mère est définie comme "toxique", ce qui explique le comment et le pourquoi j'ai fini par avoir l'inceste (avec viol) avec mon père de 5 ans jusqu'à 16 ans. Ma mère n'est pas incestueuse, mais le climat si, tellement pas claire, trop fusionnelle etc… qu'il m'a fallu avoir plus de 30 ans (j'ai 38 ans en ce moment) pour me libérer de l'emprise fusionnelle sans avoir à ressentir une sorte de culpabilité, ou honte d'être une "mauvaise fille qui fait pleurer ma mère". Maintenant qu'elle rentre en maison de retraite (je n'ai jamais adheré ce choix, mais j'ai respecté ma mère même si je lui ai dit que cette idée, aller en maison de retraite, ne serait peut être pas bonne, que ce serait mieux d'arreter de déménagern et d'avoir des infirmières ou autres qui viennent à domicile) , tout cela a ravivé mes blessures, surtout sur l'inceste, plus exactement sur la relation mère-fille : Quelle mère était elle pour ? Quelle fille étais je pour elle ? (j'ai mis au passé car c'est ce que je ressens). Je me souviens alors de façon assez violent les séancxes psy faits il y a des années où mes psy m'ont dit que ma mère est toxique, que non je n'ai jamais eu de maman, mais juste une mère, qu'il m'a fallu beaucoup d'année pour arriver à distinguer "une mère" d' "une maman". Aujourd'hui, je n'ai plus trop le moral, je ne sais plus comment penser. Je me sens comme tiraillée de toute part au fond de moi. D'un coté je me dis que je devrais arrêter de me soucier pour ma mère et qu'elle se débrouille très bien, et d'un autre coté, je me dis que je devrais me rapprocher un peu de ma mère car elle n'est pas étérnelle, et que quand elle sera morte, ce sera trop tard à tout jamais. Justement, je ne sais pas pourquoi je devrais me rapprocher ! Je n'ai vraiment pas envie de subir ses poisons incroyablement subtiles. Est ce parce que j'ai encore une dernière espoir de lui faire comprendre que je voudrais tant lui apporter de joie et fierté que je suis sa fille comme je suis, et non pas comme elle aurait voulu toute la vie ? J'en sais rien. Mon mari est un peu en colère contre ma mère, et il m'a dit "Par amour pour toi, je respecte ta mère ! Mais surtout, ne sois pas dupe de ses manipulations ! Elle veut attirer l'attention du monde sur elle ! " Je crois beaucoup ce que dis mon chéri. Mais alors pourquoi me sens je à ce point paumé, un mélange de tristesse, de colère, de deception, est ce le deuil de je ne sais quoi ? Est ce que cela vous est déjà arrivé ce genre d'histoire ? Est ce que c'est juste parce que j'ai une image très négative sur les maisons de retraite ? Pfffiou, je ne sais plus quoi écrire là maintenant… Voilà… Bon, ben, bonne journée !
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


258443
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages