Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Manipulatrice et perverse narcissique

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-medecine-ccm - 16/05/11 | Mis en ligne le 04/05/12
Mail  
| 248 lectures | ratingStar_250586_1ratingStar_250586_2ratingStar_250586_3ratingStar_250586_4
J'ai vécu une histoire du même genre il y a quelques années… (enfin, peut-être pas trop du même genre finalement, a vous d'en juger…). Je sortais avec une fille, j'étais fou amoureux. Naturellement je lui ai présenté mon "meilleur amis" Celui-ci a tout fait pour me rabaisser en sa présence, quand je réagissais il me répondait que je n'avais pas d'humour, que je n'était pas cool… Il s'amusait avec des mises en situation humiliantes, (je me souviens par exemple du visionnage d'un film que je ne connaissait pas, mais que lui avait déjà vu, ou il s'était mis dans la position géographique d'un personnage, entre moi et ma copine. Dans ce film il était justement question d'un pervers narcissique qui manipule un jeune gars, innocent, amoureux comme je l'étais moi même… Et lui, le "pote", reproduisait les mimiques du pn du film et m'insultait avec les mêmes vocables, cherchant à obtenir une complicité avec ma copine à mes dépends… et elle marchait… J'essayais de sourire, de ne pas afficher mon malaise je ne pense pas qu'elle se rendait compte de ce que j'étais en train de subir là… surtout que cet Harcèlement insidieux avait déjà commencé depuis des mois… Ensuite ces remarques n'ont jamais cessée, les références a ce film était continue mais surtout en présence de ma copine. Ça a duré des mois comme ça. Quand lui disait quelque chose, c'était "drôle" même si c'était de la nullité la plus plate, et quand moi je faisait un petit jeu de mot marrant c'était pitoyable, j'étais la "honte" de son entourage… (ceci dit j'étais toujours invité aux soirée ou il se rendait car je lui servait de "faire-valoir" et de "soufre-douleur", mais ça, je ne m'en suis rendu compte que trop tard). Bref, cela m'a conduit petit a petit a une perte totale de confiance et d'estime de moi-même… et forcement, au bout de deux ans d'humiliation continue, j'ai fini par me faire plaquer… Par dessus cela, ajoutons une situation familiale compliqué, (mon père m'a menacé physiquement quand je leur ai appris la rupture alors que je cherchait a parler avec eux et que, dans ma détresse, j'avais voulu prendre ma mère dans mes bras). Je suis carrément devenu suicidaire… J'ai appris plus tard que mon ex et le pn s'étaient mis ensemble. Souffrance indicible, partagé entre l'envie de le tuer lui, de les tuer tous les deux, de me tuer moi, de la mettre en garde etc…). J'ai fait des tentatives de suicides a plusieurs reprise a chaque fois en montant les doses de médicaments espérant vraiment crever, mais j'en ai rechapé car je n'étais pas assez "patient" pour "collectionner" suffisamment de "médicament" La dessus je voudrais ajouter l'incompétence criminelle des psy a qui j'ai eu affaire… D'une part, a aucun moment ils n'ont pris le temps de me demander ce qui m'arrivait. Je n'ai donc pu parler de ce pn a aucun psy. Ils se sont borné a m'assommer de "médicaments" avec des effets secondaires effrayants (des boules dans les tétons, des montées de "lait", absence d'éjaculation et d'orgasme, vertiges, sur salivation, révulsions involontaire des yeux, raideur corporelle générale, lenteur de la pensée qui entraine une perte de spontanéité, de la volonté, torpeur permanente et insomnie…). En plus de ça ajoutez la souffrance et l'humiliation de l'internement psychiatrique. Se retrouver à déambuler en pyjama bleu sans aucune activité possible si ce n'est fumer et s'abrutir devant TF1 (pas question de mettre une autre chaine dans ce genre d'institution… et vous seriez effrayé de voir le niveau des livres proposé dans leur pseudo bibliothèque…). Je rajouterai aussi que les chaines de tv du genre de TF1 ont un pouvoir déprimant incontestables, en effet leurs programmes ne sont que des prétextes a la pub et pubs qui ne sont rien d'autre que de la manipulation de nos instincts, sexuel entre autre, le but visé par les putlicitaire étant justement de nous faire déprimer en nous promettant que pour nous sortir de cet état inconfortable le meilleur moyen est d'acheter le produit en question… Bref, je me suis éloigné un peu du sujet. Cette histoire date d'il y a 10 ans. Mais je ne m'en suis pas encore remis car je me suis retrouvé isolé à cause de la terreur que m'inspirait la psychiatrie et l'incompréhension totale de mes parents. (ils faut dire que je n'avait aucune envie de raconter tout ça dans les détails a mes parents, même s'ils connaissent le gros de l'histoire… ils y a des donnée d'ordre intime et sexuelles qui entre en jeu, donc pas simple de parler de avec eux). Donc me voila, 10ans plus tard, encore en vie grâce à mes amis qui m'ont toujours soutenu du mieux possible, me laissant me mettre en retrait quand j'en avais besoin tout en étant présent quand il le fallait… Toujours est-il que je garde d'importante séquelle de tout ça. Je suis incapable de me sentir en sécurité et d'avoir suffisamment confiance en moi avec quelqu'un qui ne soit pas un ou une ami (e) de longue date… Ce qui entraine un célibat forcé et douloureux… en 10ans je n'ai embrassé qu'une fille avec qui je suis sortie un an… Évidement c'est elle qui m'a sauté dessus… sinon rien ne se serait passé… Bref, je suis sorti un peu du sujet… Je garde de tout ça un malaise profond. J'essaie de lutter contre ma peur des psy, des médicaments et de l'internement et je retourne voir un psy depuis peu… Ça a ravivé des mauvais souvenir et des angoisses, comme je le craignais, mais je vais tenter de persévérer un peu… Ma vie est tellement invivable. Il ne peuvent pas être tous aussi incompétent, il y en a forcement qui croient a leur boulot… c'est comme dans tous les métiers… Voila. Je parle un peu dans le vide… Un gros sac a vider…
  Lire la suite de la discussion sur sante-medecine.commentcamarche.net


250586
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages