Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Merci calliope, ta lettre m' a beaucoup émue.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 08/12/10 | Mis en ligne le 27/07/12
Mail  
| 186 lectures | ratingStar_281624_1ratingStar_281624_2ratingStar_281624_3ratingStar_281624_4
Citation : Phosphora a écrit : Merci Calliope, ta lettre m' a beaucoup émue. J' en ai les larmes aux yeux. Tu as raison, il ne faut pas que l' amertume gâche mon regard. Surtout que je suis positive d' habitude. J' ai surtout remarqué que je peux discuter calmement quand je suis seule avec lui. Nous avons passé une heure à la terrasse d' un café, au soleil, samedi. Il voudrait que ça se renouvèle. Au moins pas de risque de lever le ton… Il y a quelques années, je l' avais accompagné voir un psy. N' aie crainte, je suis restée dans la rue… Il y est allé neuf fois. A 120 kms… pour que personne ne le voit ! Il ne se remet pas de la perte de son frère. Il avait deux ans de moins. (donc, 18 ans). Nous nous sommes mis d' accord avec son frère aîné de lui répéter de voir un psy. Son traitement thymo-régulateur lui convenait. Sa copine - j' avais ouvert un post spécial… "effarée"… Elle le met minable. Une manipulatrice de première. Mais il dit qu' il lui fait du bien. Autant ne pas en parler. Ils ont chacun un appart et ne se voit que pour la bonne cause… Mais ce n' est pas ce qu' il voudrait, bien sûr. Alors, tu vois que c' est difficile, car il est toujours prêt à exploser. Je lui ai dit dimanche soir, en le priant de repartir, que "je ne voulais plus qu' on m' envoie chier". Il aime les conflits, les polémiques, et ça me désole. Peut-être que c' est à cause de son caractère qu' il ne conserve pas ses boulots ? Merci de ton écoute, Calliope. Tu es partie voir ton chéri ce week-end ? Tu sais phosphora, je pense que c'est terriblement difficile pour les frères et soeurs de perdre un des leurs…Ton fils était plus jeune, mes filles étaient plus âgée, guillaume était le petit dernier et je sais bien que leur souffrance ne s'éteindra jamais comme la mienne…Chaque évènement particulier de leur vie leur rappelle ce bonheur perdu et le manque de ce petit frère…La veille de son mariage marjory pleurait à l'idée que son petit frère ne serait pas là…Cécile pense à lui et recommence à rêver de lui maintenant qu'elle attend elle même un bébé…mélange de souffrance parce qu'il ne sera pas là et de bonheur de voir arriver cette petite fille dans sa vie… Mes deux filles sont allées voir un psy après la mort de leur frère pour pouvoir lâcher leur douleur… Même si depuis le début nous avons décidé de vivre cette souffrance ensemble…Nous parlons beaucoup de lui toutes les trois, nous nous rappelons de lui, et nous avons continué à le faire vivre avec nous dans chaque évènement de notre vie (absent mais tellement présent) … Courage à toi…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


281624
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages