Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mes soucis psychologiques et moi

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 295 lectures | ratingStar_217836_1ratingStar_217836_2ratingStar_217836_3ratingStar_217836_4

Ma fille qui est psychologue me disait en riant que les psychotiques achetaient les chateaux aux psy, les névrosés leur payaient le loyer et l'entretien… J'ai eu des traitements anti dépresseurs à outrance sns succès, puis à l'occasion d'une expertise médicale pour la garde de mes enfants, le psy m'a dit que j'étais droguée. Je me suis fait sevrer à l'hosto. Depuis, je vais mieux, car je sais que j'ai en moi, comme nous tous, tout ce ce qu'il faut pour sortir d'une situation dans laquelle on est, même si c'est difficile. On a toutes les ressources dont on a besoin, même si on en est pas conscient. J'ai appris à mettre des frontières entre les autres qui viennent me polluer et moi. Il arrive quand même des fois où je me sens seule et que le poids de la réalité est lourd à porter, mais grace à ce site, je retrouve le gout de dire, d'écrire, de mettre nor sur blanc des idées, du vécu, des souffrances. J'ai lu un post qui disait que la souffrance est passive !!!! Je pense le contraire, cela correspond au fait de revivre une situation, donc c'est sacrément actif et de plus cela permet d'avancer toujours et encore jusqu'à l'acceptation de cette vie de souffrance et de douleurs accumulées pendant tant d'années. Si nous sommes sur ce site, c'est que nous sommes particulièrement actifs dans nos différentes démarches d'aller mieux ou moins mal (c'est selon). La seule psy qui m'ait fait un choc terrible, c'est une femme qui après m'avoir écouté pendant 1/2 heure m'a dit /:"mais vous, en tant que Sujet, vous pensez quoi ? " Je je savais même plus dire " je " . J'ai fait environ 17 ou18 années de thérapies diverses et variées, et aujourd'hui je ne retiens que cela. Penser un peu à "je ", faire un peu pour " je",et commencer à aimer "je" . C'est pas facile, l'éducation… Mais je retiens aussi ce que me disent mes enfants qui sont pleins de sagesse (de temps en temps) "quand tu te brûles les doigts en faisant la cuisine, c'est toi qui dis aïe, pas les autres qui vont tout bouffer sans se rendre compte que tu t'es cramé !!!! " Ton passé est passé, comme lorsque tu me disais que mon ex était mon ex. Tu l'as vécu avec ce que tu avais à ce moment là, et tu as pû le dépasser puisque tu es là, alors félicite toi du chemin parcouru, tu viens de loin, regarde ce chemin et sache que peu de gens peuvent se féliciter de s'en "sortir " comme ça. Il y a toujours du boulot, des trucs à voir, à revoir, sommes nous trop exigeantes envers nous mêmes ? Normal, on doit tout faire tout seul. Et ça c'est pas possible ! Sois indulgente avec toi, ne prends pas la culpabilité des autres sur son compte. Chacun est responsable de ses émotions, mais pas celles des autres. Il faufrait qu'on apprendre à s'aimer, je sais que j'ai du boulot sur la planche… mais comment aimer quelqu'un si on ne s'aime pas soi même ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


217836
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages