Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Première consultation psy: je suis perplexe....

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 11/05/10 | Mis en ligne le 06/05/12
Mail  
| 213 lectures | ratingStar_251252_1ratingStar_251252_2ratingStar_251252_3ratingStar_251252_4
Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire précedemment, j'élève ma fille de 4ans 1/2 seule et je rencontre quelques difficultés. Je me suis décidée à consulter une psychologue récemment. Et je suis ressortie de la consultation vidée, culpabilisée et très très surprise de la méthode aussi j'aimerais vos avis. D'abord la psychologue nous a prise en consultation toutes les deux en même temps. Pendant que ma fille jouait, elle m'a posé des questions sur mon histoire avec son père. Ma fille n'en perdait pas une miette, l'air de rien bien sûr, tout en jouant. Or je n'ai pas encore tout raconté à ma fille. Je ne suis pas encore prête et je n'ai pas encore les mots pour le dire. J'ai donc déjà trouvé cela très dérangeant. Ensuite elle m'a demandé de cesser immédiatement toute punition. Selon elle on peut élever un enfant sans punition. Je tiens à préciser que nous ne parlons pas là de punition corporelle. Et là déjà, je suis larguée. Je veux bien remettre en cause mon fonctionnement mais supprimer la punition, là, vraiment les bras m'en tombent… Ma fille a un caractère bien trempée et ne s'en laisse pas conter. Selon elle, je dois donc toujours garder le même ton de voix, ferme et calme et si cela doit durer une heure 30, ça durera une heure 30 mais à la fin il faut qu'elle comprenne sans que j'ai à élever la voix… et là je reste sans voix justement… je voudrais bien savoir comment je peux faire en plein stress du temps qui défile à 7h du mat (je précise que je travaille et que j'ai des horaires auxquels je ne peux déroger) pour rester posée, ferme et calme quand ma mistinguette a décidé que non, elle ne voulait pas s'habiller…? Et comment à ce moment précis je peux attendre une heure 30 qu'elle capitule ? Et je garde le meilleur pour la fin. Suite à cette séance ma fille n'a JAMAIS été aussi insupportable et je pèse mes mots. A tel point que j'ai dû faire une intervention "musclée" le lendemain soir tant cela devenait ingérable. Dès notre sortie de chez la psy ma fille a eu une lueur dans le regard qui en disait long "genre j'ai capté tout ce qui s'est dit au quart de tour et même plus et tu peux toujours courir pour que je t'obéisse". Franchement je n'ai pas du tout envie d'y retourner. Qu'en pensez-vous ? Je suis perplexe…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


251252
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages