Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Psychothérapie et sevrage effexor

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 42 ans
Mail  
| 860 lectures | ratingStar_134000_1ratingStar_134000_2ratingStar_134000_3ratingStar_134000_4

J'ai pris 15 kgs en 1 an avec l'effexor, là, j'ai arrêté complètement depuis une semaine environ, mais un sevrage s'est fait sur 2 mois avant l'arrêt total. Depuis 1 an je prenais 75mg LP tous les matins. C'est vrai que ça m'a permit de traverser une période difficile de mon existence, mais quand je vois les effets secondaires du sevrage je me dis que c'est vraiment une drogue. Alors, pour ne pas trop remarquer les " dzing dzing" élecriques qui traversent la tête, les impressions d'être sur un bateau, les maux de tête, les nausées, les impressions de couver une grippe, je m'active beaucoup, je jardine, j'assume les tâches ménagères en totalité, en plus de mon travail au bureau (je bosse 8 heures par jour) , j'essaie de ne pas trop m'écouter et regarder, ce qui se passe dans et sur mon corps, en tout cas pour le moment qui est une période critique d'élimination de ce médicament. Parcontre, je prends des plantes, (non pas euphytose) mais plutôt des tisanes que je fais préparer par un pharmacien herboriste, ainsi que de l'homéopathie. J'ai 44 ans, et donc j'avais 42 ans à peine quand pour la première fois de ma vie on m'a prescrit un AD, j'ai commencé par du deroxat que j'ai pris 3 mois et arrêté, car ne me convenait pas. Puis n'allant pas mieux, effexor donc, pendant un petit peu plus d'un an. Je tiens à préciser que je ne suis pas dépressive, mais que je faisais des crises d'anxiété et d'angoisses telles que cela devenait handicapant. J' ai suivi une psychothéraphie en même temps. Je me rends compte autour de moi que bon nombre de personnes prennent des AD. (collègues de bureau notamment). L'une du seroplex, l'autre des gouttes de laroxyl, encore une autre effexor, une autre anafranil, sans compter les lexomil et lysanxia. Pourquoi ? Comment peut -on expliquer que les mèdecins généralistes ont la main bien légère à la prescription, comme si c'était pour eux un moyen de se "débarasser" de vous pendant un certain temps car vous les encombrez avec votre état (vous expliquez lors de plusieurs consultations, vos palpitations, vos sueurs, vos vertiges, votre spasmophilie) , et badaboum, vous vous retrouvez un jour avec une ordonnance d'AD. Nos neurones ainsi "endormies", nous permettent de continuer de vivre, sans plus de réactions émotionnelles. Maintenant, je vais entamer un régime amincissant, tout en "supportant" le sevrage de l'effexor. &n bsp ; &n bsp ; La psychothérapie m'a apportée plus que ce que l'on pense. Je dois peut être avouer quelque chose, j'ai pu aborder la psychothérapie grâce à ce médicament. Et je me rends compte que depuis une semaine que je ne prends plus rien du tout, j'arrive à raisonner, à avoir du recul, à être plus sage, et cool, grâce à la psychothérapie que j'ai suivi et que mon cerveau a emmagasiné de telle manière que c'est devenu un reflexe quand quelque chose perturbe mon environnement : je me pose et ne m'affole plus.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


134000
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages