Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Que tous les psys sont des fous ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 03/04/10 | Mis en ligne le 21/07/12
Mail  
| 211 lectures | ratingStar_278622_1ratingStar_278622_2ratingStar_278622_3ratingStar_278622_4
Dédé a écrit : De quel avis parles-tu ? Que tous les psys sont des fous ? Ou bien qu'il est difficile d'en trouver un compatible avec notre mal-être ? Citation : Bonjour Dédé. Je ne dis pas que tous les psys sont fous, ni Calliopee, je pense. Je pense comme Calliopee (du moins ce que j'ai compris de son discours) qu'ils ont un grand pouvoir de manipulation d'où la nécessité d'avoir confiance. Une personne qui va consulter un psy, est une personne en détresse souvent. Or cette personne est fragilisée par son problème et donc beaucoup plus vulnérable à la manipulation. C'est là où je ne suis pas du tout d'accord sur le fait qu'un bon psy manipule. Il y a un rapport de confiance mutuelle et de compréhensions réciproques qui doit s'installer, comme je l'ai déjà dit, entre le patient et le psy si l'on veut que le patient s'en sorte de lui-même. Pour moi, le psy n'est là que pour aider les patients. Certes il touche du fric, mais n'est-ce pas logique ? Par contre ce qui n'est pas logique c'est que des charlatans profitent injustement de la personne en détresse pour lui soutirer de l'argent en la manipulant. D'où, la très grande vigilence lorsque nous sommes obligés d'aller consulter un psy. Citation : Personnellement, je n'ai aucune confiance en eux. Je n'en suis pas capable. Et quant à prendre des médicaments, je ne suis pas trop pour non plus. Les rares fois où il m'en a été prescrit dans des cas très particuliers, je ne les ai pris au plus que deux jours. C'était pire avec que sans, et pourtant, c'était du léger. Pour faire confiance, je suis moi aussi pour une confiance limitée. Mais un être-humain, même lorsqu'il se trouve en dépression est quand même apte à réfléchir par lui-même, à moins qu'il soit très jeune et n'ait aucune expérience de la vie. Dans ce cas là, les parents pourraient intervenir ? Pour les médocs, je ne suis pas pour non plus, mais j'ai bien été obligé d'en prendre pour pouvoir lire et comprendre ce qu'il m'arrivait. C'est là, où j'ai compris que comprendre c'était mieux que savoir ou du moins en avoir la prétention. ). En tout cas, je te souhaite de ne jamais te retrouver avec les symptômes psychosomatiques que j'ai connu entre 31 et 37 ans. Bonne journée.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


278622
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages