Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Tentative de suicide au citalopram

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 30 ans
Mail  
| 3833 lectures | ratingStar_131664_1ratingStar_131664_2ratingStar_131664_3ratingStar_131664_4

Je prenais du citalopram depuis 1 an ½, pensant que cela m'aidait. Cela m'a aidé oui car tout est dans le cerveau n'oubliez pas. Ce médicament est un placebo. Mon médecin me l'avait dit mais je l'avais oublié, puisque j'allais bien avec. Bref, tout cela pour dire que le 27.12 j'ai voulu en finir avec la vie et fais une TS au citalopram. Pour ne pas me rater je me suis dis que j'allais mélanger tout cela à de l'alcool. J'étais désespéré. A force de pleurer ma femme m'a entendu et je lui ai dis pleins de trucs dont "j'ai avalé la plaquette ½ et mélangé à de l'alcool" . Direction les urgences au bout de 15 minutes, toujours pas d'effets. Il est clair que j'avais peur quoi qu'il en soit. On attend 15 minutes à l'accueil, donc ½ heure après la prise : toujours rien. On m'installe sur un lit avec une blouse. Je me dis on va me faire un lavage d'estomac !! Non ! Juste un électrocardiogramme. "c'est pas trop mal vu les circonstances ! " me dit on. Arrive midi puis 13heures. Je n'avais rien mangé mais je n'avais pas faim. Toujours pas d'effets secondaires, enfin ce qu'on devrait ressentir quant on est prêt à mourir ou souffrir. J'attendais pour voir un psychiatre. Arrive 14h, je demande quand je peux sortir et on me dit que je dois attendre le psy. "je peux signer une décharge et je m'en vais !?! " . Je vois le psy et une infirmière psy qui était venue me voire quelques instants avant, pour prendre la température ! . Bref, le psy rigolait bien : "il ne faut pas banaliser votre acte !!! Cela aurait été d'autres médicaments c'était pareil" "Tout à fait et c'est ce que j'aurais voulu. D'où l'importance de ce médicament qui fonctionne bien. Même en ayant pris la boite complète ça ne me fait rien !! " "si vous êtes plus joyeux !! " "alors je devrais en ingurgiter plus souvent !!! " En m'en allant je lui dis "je ne vous dis pas à bientôt ! " Je ne dis pas qu'il ne faut pas en prendre ou qu'il faut prendre la boite mais n'oubliez pas que tout est dans le cerveau. J'ai peut être eu si peur de mourir que cela m'a fait un choc psychologique, je ne sais pas. Et j'ai alors pris conscience de cela. Ce n'est pas la première fois que je "vois" la mort de prêt mais peut être le fait d'en être conscient a réveillé des choses en moi. Ne se crée t on pas nos propres symptômes ?
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


131664
b
Moi aussi !
4 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages