Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Thérapie par les animaux

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 1107 lectures | ratingStar_57330_1ratingStar_57330_2ratingStar_57330_3ratingStar_57330_4

 

 

Du chien au lama, tous peuvent vous aider.

 

?http://www.linternaute.com/femmes/sante/magazine/dossier/therapie-animaux/cheval.jpg?

 

Evidemment, quand on parle de thérapie par les animaux,  

On imagine tout de suite les labradors, les dauphins et les chevaux.  

A la vérité, bon nombre d'espèces animales peuvent jouer un rôle intéressant.  

 

"C'est vrai que les petits chiens, par exemple, sont pratiques lorsque l'on fait des stages dans les établissements, parce qu'ils sont facilement transportables.  

Mais au sein même du centre, nous avons aussi des chèvres, des ânes, des poneys et même des lapins nains."

 

* Tous ces animaux doivent cependant répondre à certains critères.  

"Ils doivent avoir été éduqués dans le but d'intervenir à des fins thérapeutiques.  

Cette éducation commence dès le sevrage et se fait avec un personnel spécialisé.  

En outre, les animaux utilisés doivent être d'un caractère calme et apprécier la relation avec l'homme, pour pouvoir absorber la pathologie du patient.  

Nous devons donc opérer une sélection."

 

Au Centre de médiation animal de François Beiger, on retrouve :

 

* Des chèvres.  

"Mais des espèces naines seulement, les autres sont trop nerveuses.  

Nous les utilisons dans le cadre de certains ateliers, pour leurs poils longs par exemple, qui permettent de les peigner."

 

* Des chats, mais pas n'importe lesquels.  

Le chat des bois de Norvège, le Maine Coon et le Sybérien coûtent très cher mais sont particulièrement efficaces.

Ils sont souvent promenés dans les maisons de retraite où ils suscitent l'apaisement et procurent un effet anxiolytique.

 

* Des lapins nains, qui ont l'habitude de se laisser caresser.  

"Nous privilégions les lapins bélier, pour leur aspect burlesque."

 

* Des chiens, bien sûr, mais là encore sélectionnés avec soin.  

Le Golden Retriever, conformément aux attentes, est bien présent.  

Mais on trouve également des Bergers australiens ou des Berges finlandais, chiens doux au poil soyeux.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les caniches ont aussi leur place au centre,  

"mais il faut les éduquer très jeunes et alors ils ne deviennent pas systématiquement de petites boules de nerfs".

Le King Charles est "extra.  

On peut le faire entrer facilement dans les établissements".  

Quant au West Islands, "il est foufou, mais il suffit de le canaliser".  

Les chiens polaires et les Terre-neuve viennent compléter la palette.

 

* Des chevaux, qui constituent de bons médiateurs.  

"Personnellement, je privilégie le cheval de trait, car c'est un animal très posé.  

Sinon, je préfère opter pour des poneys ou des doubles-poneys (entre le poney et le cheval) ,  

Moins nerveux que les chevaux, qui sont imposants et peuvent être très fougueux.

J'ajouterais un bémol : attention aux chevaux des centres équestres.  

Ils sont parfaits pour pratiquer l'équitation mais pas forcément dans le cadre d'une zoothérapie.  

Pour ce faire, ils doivent être éduqués dans cette optique dès l'âge de six mois."

 

* Des ânes, parfois plus faciles à "manier" que les chevaux, contrairement, là encore, aux idées reçues.  

Pas si têtue que ça, la mule !

 

* Pas de dauphins au Centre de médiation, mais ils sont utilisés dans certains centres pour leur capacité à communiquer avec les êtres humains.  

La dolphinothérapie constitue même une sous-discipline de la zoothérapie.

 

* Les lamas, dociles et rustiques, constituent d'excellents médiateurs, notamment avec les personnes handicapées mentales.

 

 
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


57330
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages