Histoire vécue Psychologie > Psychothérapie      (3294 témoignages)

Préc.

Suiv.

Une journée de thérapie comportementale

Témoignage d'internaute trouvé sur forum-depression
Mail  
| 1000 lectures | ratingStar_136170_1ratingStar_136170_2ratingStar_136170_3ratingStar_136170_4

Hier, c'était le jour le plus lourd de la semaine au niveau des activités. Hôpital de jour et thérapie comportementale à la suite.

Le matin à l ? Hôpital de jour, on avait groupe de parole. Avant de débuter le groupe, l'infirmière nous a fait une mini séance de relaxation. Et là qu'est ce qui me vient en tête des idées noires ? Sans savoir pourquoi car ça vient tout seul. Je pensais à la mort et à redevenir poussière. J'ai écouté les autres et j'ai pris la parole en avant dernière. Je sais pas pour une fois j'avais pas trop envie de parler ? J'ai parlé de ma visite chez le psy en disant que j'avais l'impression qu'il ne pouvait plus rien pour moi. En bref que j'étais déçue. J'ai parlé de mon état déplorable après la séance chez le psy et aussi de ce qui m'avait aider à relever un peu la tête. Je vais un peu mieux quand je m'occupe de ma grand-mère car je suis obligée de mettre mes soucis de côté. On a aussi parlé de ma solitude et de la possibilité de prendre un animal chez moi.

Pendant la pause déjeuner, j'ai été me reposer dans la salle de relaxation avec une autre personne. Je pensais pas m'endormir car l'autre personne ronflait ? J'étais tellement crevée que j'ai dormi comme même ! Me suis réveillée quand les autres montaient l'escalier pour aller dans les salles d'atelier. J'ai pas osé réveiller ma voisine et l'ai dit à l'infirmière. L'infirmière l'a carrément oublié et du coup elle a dormi toute l'après-midi !!!

L'après-midi il y avait normalement pâte à sel mais on a pu négocier pour finir nos mosaïques. On était 3 à pas avoir fini. Enfin moi me restait à faire que les finitions c'est-à-dire enlever le surplus de joint et passer une couche de vernis dessus. Mon pot est donc fini mais j'ai pas pu le prendre avec moi. J'avais peur qu'il se casse durant le voyage entre l ? Hôpital de jour et la thérapie. Je le prendrai la semaine prochaine et vous mettrais une photo dans mon post crée à cet effet. J'ai eu assez vite terminer mon travail mais comme j'avais pas envie de faire de la pâte à sel, j'ai fait semblant de travailler quand les infirmières passaient (on était pas dans la même salle que les autres) et puis j'étais avec une fille sympa et on a bien discuter.

J'ai encore trouvé quelqu'un pour m'amener à la thérapie. Comme j'avais une heure à attendre me suis poser sur un fauteuil du centre commercial et j'ai lu un peu (l'accro du shopping a un bébé). Cela faisait des lustres que j'avais pas lu un livre mais là ça se lit bien. Maintenant c'est la télé qui me fait plus envie. Depuis le début de la semaine, je ne l'ai pas regardé. Du coup, je me couche vers 21h30 et comme je suis fatiguée ça me gène pas.

A 17h45, début de la thérapie familiale on l'on parle chacun son tour de la réalisation de l'exercice demandé (dire deux compliments par jour). J'ai plutôt pas mal réussi car j'en ai fait à ma grand-mère et à l ? Hôpital de jour presque tous les jours. Le thème du jour était la réception de compliments. Pourquoi on aime pas en recevoir ?

-je suis gênée et je sais pas quoi répondre.

-peur que ce ne soit pas sincère.

-peur que ce soit pour me faire de la peine, me manipuler ou se moquer de moi.

On a vu qu'il y avait 3 types de compliments : compliment vrai, compliment faux et compliment vague. Ensuite on a vu comment recevoir ces 3 types de compliments. Pour le compliment vrai : remercier avec le sourire, envoyer un message positif, exprimer son accord. Pour le compliment faux : exprimer son désaccord, disque rayé sur persistance, révélation de soi (ça m'embête que ? ).

Compliment vague : enquête positive pour amener l'autre à préciser ce qu'il a remarquer d'intéressant en nous. Pour finir la séance, on a fait un jeu de rôle. On a dû écrire chacun un faux compliment sur nous-même. Pour moi c'était : "je trouve que as de bons goûts pour t ? Habiller" alors que je trouve cela faux. Ensuite il y en a un qui dit le faux compliment avec persistance et l'autre qui doit recevoir ce faux compliment.

Cette semaine l'exercice est encore de faire des compliments mais aussi d'essayer de répondre à des compliments. La semaine prochaine pas de thérapie pour moi car je devrais prendre ma voiture perso et que j'ai pas trop le droit de conduire loin et là il y a 120 km à faire allé et retour. Je peux pas prendre de taxi car le psy ne veut pas faire de bon de transport. L ? Habitude ça va car j'ai hôpital de jour et que mon taxi est donc forcé de me ramener mais là ils font une sortie ce jeudi là.
  Lire la suite de la discussion sur forum-depression.com


136170
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

A la recherche d'un ou d'une confident(e)... - amities et relations personnelles

image

Bonjour, Je me permet de te répondre car j'ai vécu les mêmes choses il y a quelque temps avec une ancienne amie qui m'a trahis donc je comprend ta situation. Moi aussi j'ai du mal à faire confiance aux gens au (pseudo) amis car on finit toujours...Lire la suite

Qu'auriez-vous fait ? aimez un pn n'est pas evident

image

Moi cela fait un mois que j'ai compris que je suis un PN. Tu trouvera plus de détails sur la discussion que j'ai ouvert hier soir et qui s'appelle "Je suis un pervers narcissique et j'ai besoin d'aide" Oui, c'est rare d'avouer que nous sommes des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages